Aller au contenu principal

Rencontrez les partenaires d’IAPD Afrique qui dirigent la recherche sur l’innovation

 

Cet article fait partie d’une série décrivant les trois piliers des activités entreprises par l’initiative Intelligence artificielle pour le développement en Afrique (IADP Afrique) depuis son lancement en décembre 2020. 

Cette initiative repose sur trois piliers d’activités : 

Media
Remote video URL

Bâtir le pilier de l’innovation  

Depuis 2020, IADP Afrique a lancé des appels à propositions ouverts et compétitifs pour recruter des partenaires africains afin d’organiser des réseaux de recherche sur l’innovation en IA autour de cinq thèmes : 

  • Action climatique 
  • Agriculture et systèmes alimentaires 
  • Éducation 
  • Égalité des genres et inclusion 
  • Santé sexuelle, reproductive et maternelle 

Chaque réseau est coordonné par une institution qui assume le rôle de plaque tournante de celui-ci, qui développe et soutient un réseau de chercheuses et chercheurs et de praticiennes et praticiens travaillant sur les innovations fondées sur l’IA. 

Les partenaires suivants ont été sélectionnés pour agir en tant que centres régionaux pour les réseaux. Ils lancent leurs propres processus ouverts et compétitifs pour cerner des projets de recherche sur l’innovation qui développeront, déploieront, testeront et chercheront à mettre à l’échelle des innovations en IA responsables et dirigées par des Africains. 

Faits saillants

  • IAPD Afrique cherche à améliorer la qualité de vie de tous en Afrique et au-delà en s’associant aux communautés scientifiques et politiques africaines pour tirer parti de l’IA en soutenant la recherche de haute qualité, l’innovation responsable et les talents locaux.   
  • Le volet sur l'innovation bâtit des réseaux et des écosystèmes, qui soutiennent l’innovation en matière d’IA dans les domaines du genre et de l’inclusion, de l’agriculture et des systèmes alimentaires, de l’action climatique, de l’éducation et de la santé sexuelle, reproductive et maternelle, tout en améliorant les connaissances et la capacité à mettre en œuvre ces innovations de manière responsable et à contribuer aux résultats en matière de développement. 
  • L’initiative soutient cinq centres de recherche sur l’innovation en IA, dont chacun développera un vaste réseau de partenaires. Elle soutient également deux initiatives de petites subventions visant à renforcer la capacité des acteurs de l’écosystème à comprendre et à mettre à l’échelle des innovations en matière d’IA responsable. 

Réseau de recherche sur l’innovation en IA pour l’action climatique 

Le centre régional du réseau de recherche sur l’innovation en IA pour l’action climatique est dirigé par le West African Science Centre Service on Climate Change and Adapted Land Use (WASCAL) au Ghana et géré en collaboration avec le Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture (RUFORUM) en Ouganda, et AKADEMIYA2063 au Rwanda et au Sénégal. 

Le centre et le réseau soutiennent le développement et la mise à l’échelle d’innovations responsables en matière d’IA pour l’action climatique en Afrique subsaharienne, renforcent les capacités des innovatrices et innovateurs et des chercheuses et chercheurs africains et augmentent les contributions de la recherche africaine aux politiques et aux pratiques internationales en matière d’IA en les intégrant dans un réseau mondial sur l’apprentissage automatique et l’IA. Le centre finance et soutient 8 à 10 projets de recherche sur l’innovation à l’égard des changements climatiques et 8 à 10 étudiantes et étudiants à la maîtrise axés sur l’intersection de l’apprentissage automatique et des changements climatiques. 

« Ce réseau de recherche novateur mettra en œuvre l’action climatique en Afrique grâce au développement et au déploiement responsables d’innovations en matière d’intelligence artificielle. WASCAL et ses partenaires, RUFORUM et AKADEMIYA2063, soutiendront les activités par le biais d’un laboratoire au Burkina Faso et d’un superordinateur en Côte d’Ivoire pour exécuter des modèles dans différents domaines. » 

Professeur Koné, directeur du département de renforcement des capacités de WASCAL  

 

Réseau de recherche sur l’innovation en IA pour l’agriculture et les systèmes alimentaires 

Ce centre et ce réseau sont dirigés par l’African Technology Policy Studies Network (ATPS) au Nigéria, en collaboration avec l’ICIPE et Kumasi Hive au Ghana. Le centre fait progresser le développement, le déploiement et la mise à l’échelle responsables de la recherche et des innovations locales en matière d’IA afin de relever les défis urgents dans les systèmes agricoles et alimentaires en Afrique. Ils créent un réseau de 10 projets de recherche sur l’innovation qui développent, déploient, testent et cherchent à mettre à l’échelle la recherche et les innovations en intelligence artificielle responsables et dirigées par des Africains. 

« Le réseau ATPS… développera, domestiquera et déploiera des technologies et des innovations d’IA dans les systèmes agricoles et alimentaires pour réaliser l’objectif de développement durable 2 [Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable], le programme « Africa We Want » dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, ainsi que d’autres objectifs de développement régionaux et nationaux dans le secteur agricole. » 

Nicholas Ozor, directeur exécutif, African Technology Policy Studies Network (ATPS) 

 

Réseau de recherche sur l’innovation en IA pour l’éducation 

Le centre EduAI, dirigé par l’Université de Lagos en consortium avec l’Université d’Abomey Calavi au Bénin et Data Science Nigeria, établira un réseau de recherche sur l’IA responsable pour l’innovation en éducation afin de faire progresser les innovations qui renforcent l’enseignement, l’apprentissage et les fonctions administratives des écoles en Afrique subsaharienne. Ce réseau réunira des chercheuses et chercheurs, des développeuses et développeurs et des conceptrices et concepteurs afin de créer des solutions et des modèles d’IA pertinents, responsables et évolutifs pour améliorer l’éducation durable et inclusive en Afrique. 

« Le centre EduAI rassemble des innovatrices et innovateurs et des chercheuses et chercheurs à l’intersection de l’IA et de l’éducation afin de faire progresser une éducation inclusive de qualité dans les pays d’Afrique subsaharienne grâce au développement et au déploiement responsables d’innovations fondées sur l’intelligence artificielle. » 

Oladipupo Sennaike, Université de Lagos  

 

Pôle d’innovation sur l’intelligence artificielle pour la santé sexuelle, reproductive et maternelle en Afrique  

« Le pôle d’innovation sur l’IA pour la santé sexuelle, reproductive et maternelle en Afrique est dirigé par un consortium comprenant l’Infectious Disease Institute de l’Université Makerere, le Makerere University AI Lab et Sunbird AI en Ouganda. En réponse aux inquiétudes suscitées par les dangers et les risques potentiels de l’utilisation de la technologie numérique dans ce secteur, ce projet établira un pôle de recherche dont l’objectif est de faire progresser la santé et les droits maternels, sexuels et reproductifs tout en renforçant les systèmes de santé en Afrique subsaharienne grâce au développement et au déploiement d’innovations en matière d’IA. 

En réunissant des décisionnaires politiques, des universitaires, des gens d’affaires et des responsables de la santé dans les deux domaines (IA et santé sexuelle, reproductive et maternelle), nous espérons parvenir à une compréhension commune et à un plus grand bien en explorant des possibilités qui n’avaient pas encore été explorées. Nous nous réjouissons de la possibilité d’avoir un impact éthique sur la santé sexuelle, reproductive et maternelle grâce à ce pôle. » 

Dre Rosalind Parkes Ratanshi, directrice, Academy for Health Innovation, Ouganda 

 

Réseau de recherche sur l’innovation en IA pour l’égalité des genres et l’inclusion 

Ce réseau de recherche, dirigé en collaboration par l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) au Sénégal, Sunbird AI en Ouganda et le Center for the Study of the Economies of Africa (CSEA) au Nigéria, se concentre sur le renforcement du terrain pour promouvoir une meilleure compréhension des défis et des possibilités au sein des communautés africaines de recherche et d’élaboration de politiques quant à l’utilisation de l’IA pour l’égalité des genres et l’inclusion, y compris dans des domaines spécifiques comme l’agriculture, la prestation de services gouvernementaux et la politique sociale. Les projets de recherche sur l’innovation développent, déploient, testent et cherchent à mettre à l’échelle des innovations en IA responsables et dirigées par des Africains, en renforçant la capacité des chercheuses et chercheurs en IA, en particulier des femmes, à utiliser l’IA pour relever d’importants défis de développement avec les communautés locales. 

« Les membres de notre réseau joueront le rôle de “traducteurs” du genre et de l’IA capables de naviguer dans les deux mondes et de trouver un langage commun entre les spécialistes de l’égalité des genres, les responsables de l’éthique et les technologues afin de faciliter la recherche et les solutions transdisciplinaires. » 

Laure Tall, directrice de recherche, IPAR  

En plus de soutenir les centres et les réseaux d’innovation thématiques, le programme IAPD Afrique soutient également l’écosystème de l’innovation dans son ensemble dans la région grâce à de petites subventions accordées aux propriétaires d’entreprise et aux jeunes entreprises, ainsi qu’à des bourses de recherche pour les jeunes chercheuses et chercheurs et universitaires. 

Catalyser un écosystème d’IA pour les entrepreneurs et les innovateurs axés sur le développement  

Cette initiative, dirigée par Villgro Africa, gère un programme de petites subventions et de mentorat pour les entrepreneures et entrepreneurs ainsi que les innovatrices et les innovateurs qui déploient l’IA en Afrique. Son appel à propositions intitulé « Exploiter la puissance de l’IA pour le développement de l’Afrique » visait à identifier les innovations en IA dirigées par les Africains qui catalyseront l’écosystème émergent de l’IA vers le développement responsable de la technologie tout en renforçant la capacité des innovatrices et des innovateurs à commercialiser et à mettre à l’échelle leur impact. L’appel a reçu une forte réponse, ce qui a finalement permis de sélectionner 11 innovations passionnantes. Apprenez-en davantage sur les gagnants ici. D’autres jeunes entreprises axées sur les solutions de soins de santé seront sélectionnées dans une deuxième phase. 

Prix africains de la recherche en IA pour catalyser les communautés innovantes  

Data Science Africa et Deep Learning Indaba dirigent une initiative visant à créer une communauté d’apprentissage de l’IA à travers l’Afrique, augmentant l’appétit pour les communications scientifiques auprès des principales parties prenantes et cultivant un réseau d’universitaires qui peuvent compléter les initiatives du secteur privé. Ils aident les spécialistes de la recherche en début de carrière à développer des innovations en matière d’IA afin de relever les défis axés sur le développement et bénéficient du mentorat de réseaux de praticiennes et de praticiens expérimentés. Ce projet soutient également la durabilité des communautés de recherche existantes qui contribuent à rendre la formation en IA accessible à travers le continent.