Aller au contenu principal
Projet

Utilisation du four amélioré TIKA pour réduire la charge du travail domestique des femmes en milieu rural ivoirien
 

Côte d'Ivoire
Numéro de projet
110369
Financement total
1,158,100.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Lacina Diarra
État du projet
Actif
Durée
36 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Dr Ibrahim Diarra
Ivory Coast

Sommaire

En Côte d’Ivoire, comme dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, la responsabilité des soins non rémunérés incombe de manière disproportionnée aux femmes et aux jeunes filles, ce qui leur laisse moins de temps pour l’éducation, les loisirs et les activités économiques.En savoir plus

En Côte d’Ivoire, comme dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, la responsabilité des soins non rémunérés incombe de manière disproportionnée aux femmes et aux jeunes filles, ce qui leur laisse moins de temps pour l’éducation, les loisirs et les activités économiques. Les femmes passent généralement plus de temps à cuisiner, à aller chercher du combustible et de l’eau, à faire le ménage et à s’occuper des enfants, des malades et des personnes âgées. Les femmes de milieux ruraux sont particulièrement touchées par cette réalité en raison des conditions précaires dans lesquelles les soins non rémunérés sont offerts.

Quelque 87 % des ménages dépendent encore du bois de chauffage pour faire la cuisine. Outre ses répercussions écologiques et environnementales, l’utilisation intensive du bois de chauffage expose les femmes à l’inhalation de fumée, ce qui a de graves conséquences sur leur santé et leur bien-être physique. Une initiative locale a permis de distribuer 20 000 fourneaux améliorés pour remplacer les systèmes de cuisson à base de bois, ce qui a profité à plus de 100 000 personnes.

Ce projet vise à produire des données probantes pour éclairer la mise à l’échelle des technologies énergétiques propres afin de réduire le temps consacré aux tâches non rémunérées (comme la collecte de bois de chauffage) tout en responsabilisant les femmes et en réduisant l’empreinte carbone des ménages. Il fournira des données probantes pour la mise en œuvre des politiques, diffusera les résultats de la recherche et explorera les partenariats public-privé pour développer la technologie.

Ce projet est soutenu par l’initiative Mettre à l’échelle les innovations en soins en Afrique, cofinancé par Affaires mondiales Canada et le CRDI. L’initiative Mettre à l’échelle les innovations en soins en Afrique est un partenariat quinquennal visant à mettre à l’échelle les innovations en matière de politiques et de programmes mises à l’essai et ancrées localement afin de corriger les inégalités entre les genres dans le domaine des soins non rémunérés en Afrique subsaharienne.

À propos du partenariat

Partenariat(s)

Mettre à l’échelle les innovations en soins en Afrique

Ce partenariat entre le CRDI et les Affaires mondiales Canada vise à mettre à l’échelle des solutions en faveur de l’égalité des genres dans le travail de soins non rémunéré en Afrique subsaharienne.