Aller au contenu principal
Projet

Stratégies d’innovation « Tuseme » pour parvenir à l’égalité des genres dans les communautés de personnes réfugiées et de personnes déplacées
 

Éthiopie
Kenya
Ouganda
Numéro de projet
110380
Financement total
2,499,800.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Taib Fall
État du projet
Actif
Durée
36 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Teresa Omondi-Adeitan
Kenya

Sommaire

En Ouganda, au Kenya et en Éthiopie, les filles et les femmes sont toujours exclues des systèmes éducatifs, en particulier dans les communautés de personnes réfugiées et de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays.En savoir plus

En Ouganda, au Kenya et en Éthiopie, les filles et les femmes sont toujours exclues des systèmes éducatifs, en particulier dans les communautés de personnes réfugiées et de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. Cette exclusion empêche les filles d’accéder à l’emploi et de se mobiliser dans l’économie et la société. L’objectif du projet est de développer les compétences et l’autonomie des enfants, de les aider à surmonter les obstacles à leur éducation et à faire des choix positifs dans leur vie. Le projet permettra d’élaborer encore davantage et d’adapter une initiative appelée « Tuseme » (« parlons franchement » en swahili), un processus d’autonomisation dont il a été démontré qu’il renforçait l’estime de soi des filles, leur leadership, leurs compétences sociales et leurs aptitudes à la vie quotidienne, et qu’il encourageait les garçons à adopter une attitude positive à l’égard de l’éducation des filles. Élaborée en 1996, l’initiative Tuseme a été intégrée dans l’enseignement secondaire de Tanzanie en 2005 et déployée dans 16 autres pays d’Afrique subsaharienne, au bénéfice de plus de 80 000 élèves.

Le projet permettra d’élaborer un modèle révisé de l’initiative Tuseme qui pourra être déployée dans les camps de personnes réfugiées et de personnes déplacées dans les trois pays concernés par le projet. La méthodologie mixte du projet, élaborée en collaboration avec les bénéficiaires et les parties prenantes concernées, explore différentes combinaisons du modèle de l’initiative Tuseme avec deux autres innovations couronnées de succès (écoles sensibles au genre et pédagogie sensible au genre) et vise à adapter et à affiner le modèle pour d’autres contextes de personnes réfugiées et de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. Le projet devrait bénéficier aux filles, aux formatrices et formateurs, ainsi qu’aux communautés dans et autour des camps de personnes réfugiées, ainsi qu’aux chercheures et chercheurs et aux décisionnaires politiques.

Cette initiative est soutenue par le programme Partage de connaissances et d’innovations du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE), une initiative conjointe du GPE et du CRDI qui vise à arrimer l’expertise, l’innovation et les connaissances pour aider les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire à mettre en place des systèmes d’éducation plus solides et à accélérer les progrès vers l’atteinte de l’Objectif de développement durable en matière d’éducation.

À propos du partenariat

Partenariat(s)

Partage de connaissances et d’innovations

KIX accélérera la production et l’utilisation des données probantes et de l’innovation dans le secteur de l’enseignement.