Aller au contenu principal
Projet

Renforcer les données probantes pour faire progresser la politique sur la lutte antitabac au Mexique, en Colombie et en Inde
 

Colombie
Inde
Mexique
Numéro de projet
108819
Financement total
996,726.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Natacha Lecours
État du projet
Terminé
Date de fin
Durée
46 mois

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Luz Myriam Reynales Shigematsu
Mexico

Sommaire

La Convention-cadre pour la lutte antitabac, dont la mise en œuvre est une cible précise (3.a) des Objectifs de développement durable de 2030, reconnaît que la hausse des taxes est la mesure de lutte antitabac la plus rentable.En savoir plus

La Convention-cadre pour la lutte antitabac, dont la mise en œuvre est une cible précise (3.a) des Objectifs de développement durable de 2030, reconnaît que la hausse des taxes est la mesure de lutte antitabac la plus rentable. L’Inde, le Mexique et la Colombie sont tous des économies à croissance rapide avec une population composée d’un grand nombre de jeunes. Dans ces pays, une des principales priorités est d’élaborer des moyens efficaces et en faveur des pauvres pour faire en sorte que le tabagisme ne soit pas abordable et ainsi améliorer les résultats de santé pour les plus de 115 millions de fumeurs vivant dans ces pays.

Le Global Tobacco Economics Consortium, dirigé par l’Instituto Nacional de Salud Pública au Mexique, adoptera la méthode d’analyse coût/efficacité avancée pour estimer les effets de la hausse des taxes sur les produits du tabac sur les coûts de soins de santé et la pauvreté aux niveaux national et sous-national. Il permettra aussi de mieux comprendre les répercussions différentielles sur les coûts d’utilisation des produits du tabac dans les foyers sur les genres au fil du temps.

Le consortium réunit des équipes de recherche de la Colombie, du Mexique et de l’Inde pour qu’elles comprennent mieux la manière dont est élaborée la politique de lutte antitabac dans le cadre de leur pays. Cela leur permettra de mieux communiquer la valeur de l’utilisation des outils économiques et des données probantes pour fixer des taxes optimales sur les produits du tabac. L’intégration de données probantes provenant de ces trois pays contribuera à la littérature mondiale et à créer un élan pour augmenter les taxes à grande échelle dans les pays ayant un revenu faible à moyen.

Ce projet est financé par l’entremise de l’Initiative de recherche sur la dimension économique de la lutte antitabac, un partenariat de cofinancement sur cinq ans entre le CRDI et Cancer Research UK qui a été lancé en octobre 2017.

Résultats de recherche

Voir tous les résultats de recherche Opens in new tab
Report
Langue:

Anglais

Sommaire

The presentation provides background data to policy changes and taxation on tobacco products, as well as a timeline for implementation. It includes some advocacy actions with the transition government in Mexico and follow up of commitments by the elected president. It indicates expected implementation of tobacco tax over time.

Auteure(s) et auteur(s)
LuzMyriam, Reynales
Brief
Langue:

Anglais

Sommaire

This in-depth paper deepens and expands the use of extended cost-effectiveness analyses (ECEA) to provide additional analytic support for local taxation decisions in Colombia. It uses ECEA to investigate the national and subnational health and financial protection benefits associated with significant excise tax increases in each country and compares how these benefits differ by subnational area and by income groups and sex. As well, it extends the use of ECEA by making it available in an open source version.

Brief
Langue:

Anglais

Sommaire

In 2016-17, India had about 38 million (or 380 lakh) cigarette smokers and over 1 million deaths annually due to tobacco. The cost-effectiveness model for increased taxation shows costs averted for treating the four major tobacco-attributable diseases would amount to about Rs.6,097 crore. The increase in excise tax needed to achieve a 50% increase in cigarette price would generate about Rs.18,113 crore. Extra revenue generated from men in the top income group would be about 3.9 times that from the bottom income group (Rs.1,559 crore vs 6,118 crore). The study also reviews key decision makers in Karnataka and current gaps in tobacco control.

Auteure(s) et auteur(s)
Wu, Daphne
Report
Langue:

Anglais

Sommaire

The presentation measures the health and economic burden of non-communicable diseases, as well as risk factors for diseases such as diabetes, stroke, cancer, chronic lung disease, and obesity. The numerous graphs and country comparisons help weigh the factors and evidence in favour of increased tobacco control in Mexico through increases in taxation.

Auteure(s) et auteur(s)
Jha, Prabhat
Article
Langue:

Anglais

Sommaire

This paper examines the impact on health and financing outcomes of a large one-time cigarette price hike through an increase in excise tax. Results of calculations show with the price increase, about 1.5 million men would quit smoking across the four states, with the bottom income group having 7.4 times as many quitters as the top income group. The study examines the impact of tobacco tax increase across income groups at the subnational level in four Indian states: Kharnataka, Assam, Uttar Pradesh, and Maharashtra.

Auteure(s) et auteur(s)
Wu, Daphne C.
Voir tous les résultats de recherche Opens in new tab

À propos du partenariat

Partenariat(s)

Initiative de recherche sur la dimension économique de la lutte antitabac

L'Initiative de recherche sur la dimension économique de la lutte antitabac a financé la recherche novatrice portant sur les politiques fiscales qui appuient la lutte antitabac dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire (PFR-PRI).