Aller au contenu principal
Projet

Renforcer la cohérence des indicateurs des systèmes alimentaires et des résultats de l'examen biennal du PDDAA
 

Éthiopie
Ghana
Rwanda
Numéro de projet
110115
Financement total
1,408,300.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Edidah Lubega Ampaire
État du projet
Actif
Durée
24 mois

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Boaz Blackie Keizire
Kenya

Sommaire

Le Programme détaillé pour le développement de l'agriculture africaine (PDDAA) est un cadre politique continental pour la transformation de l'agriculture afin d'accroître la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de réduire la pauvreté.En savoir plus

Le Programme détaillé pour le développement de l'agriculture africaine (PDDAA) est un cadre politique continental pour la transformation de l'agriculture afin d'accroître la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de réduire la pauvreté. Il y a des signes de progrès dans certains secteurs à la suite d'un quatrième cycle d'un processus d'examen bisannuel à l'échelle du continent, mais l'Afrique n'est toujours pas sur la bonne voie. Inspiré par les dialogues du Sommet sur les systèmes alimentaires 2021 des Nations Unies, on reconnaît de plus en plus la complexité des systèmes alimentaires et la nécessité de penser au-delà de l'agriculture pour atteindre les objectifs de l'Afrique en matière d'alimentation et de nutrition. L'appel à l'adoption d'une approche plus intégrée des systèmes alimentaires qui en découle nécessite l'utilisation d'un ensemble plus complet d'indicateurs pour mesurer et suivre les progrès accomplis dans le cadre des plans nationaux et régionaux.

Ce projet permettra de combler les lacunes et les inadéquations entre les priorités du Sommet des systèmes alimentaires des Nations Unies et les indicateurs existants utilisés pour le suivi des améliorations de l'agriculture et des systèmes alimentaires. Il analysera les différents outils de mesure des systèmes alimentaires, la disponibilité et les sources de données, leur utilisation actuelle et leur potentiel d'utilisation par les parties prenantes nationaux dans tous les secteurs. La cartographie des parties prenantes et de leurs interactions contribuera à l'élaboration d'un ensemble plus complet d'indicateurs des systèmes alimentaires et à l'intégration d'un système statistique adéquat dans le processus d'examen bisannuel.

Grâce à l'expertise technique et analytique de l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires et de l'Institut international de recherche sur l'élevage, l'Alliance pour une révolution verte en Afrique coordonnera l'élaboration et l'intégration des indicateurs des systèmes alimentaires dans les stratégies nationales et les plans d'investissement. Ils seront mis à l'essai dans au moins trois pays (Éthiopie, Rwanda, Ghana) et feront l'objet d'un renforcement des capacités et de consultations supplémentaires en vue de leur adoption dans onze pays.

Ce projet sera financé au moyen du nouveau partenariat, l'initiative Catalyser le changement pour des systèmes alimentaires sains et durables (CCHeFS), qui a été établi entre le CRDI et la Fondation Rockefeller.

À propos du partenariat

Partenariat(s)

Catalyser le changement pour des systèmes alimentaires sains et durables (CCHeFS)

Le CCHeFS est un partenariat qui vise à soutenir des systèmes alimentaires plus sains et plus durables en Afrique.