Aller au contenu principal
Projet

Promouvoir l’action en faveur du climat grâce à l’accès sexospécifique à l’énergie au Myanmar
 

Birmanie
Numéro de projet
109192
Financement total
575,300.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Ishita Sachdeva
État du projet
Actif
Durée
36 mois

Programmes et partenariats

Changements climatiques

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Ricardo Morel
United States

Chargé·e de projet:
Subhrendu K. Pattanayak
United States

Sommaire

La population du Myanmar est essentiellement rurale, caractérisée par des économies dominées par l’agriculture et des moyens de subsistance tributaires des ressources naturelles. Environ 60 % de la population rurale du pays n’a pas accès à l’électricité et à une cuisine propre.En savoir plus

La population du Myanmar est essentiellement rurale, caractérisée par des économies dominées par l’agriculture et des moyens de subsistance tributaires des ressources naturelles. Environ 60 % de la population rurale du pays n’a pas accès à l’électricité et à une cuisine propre. Toutefois, cette situation devrait changer avec la mise en œuvre du Plan national d’électrification du gouvernement, qui vise à électrifier tous les ménages d’ici 2030 grâce à des infrastructures de réseau et hors réseau. Malheureusement, alors que les systèmes d’énergie renouvelable hors réseau se développent, les évaluations d’impact rigoureuses des avantages de l’électrification hors réseau dans les régions aux ressources limitées sont rares, et les avantages différenciés selon le sexe sont presque inexistants. Cela est particulièrement important si l’on considère que les communautés rurales, les femmes et les enfants en particulier, sont extrêmement vulnérables aux risques liés aux changements climatiques mondiaux et régionaux. Sans de telles évaluations, la mise en œuvre et la durabilité des mini-réseaux dans les communautés rurales peuvent être entravées.

Le projet vise à répondre à deux grandes questions. Tout d’abord, l’électricité fournie par des sources d’énergie renouvelable hors réseau ou provenant de mini-réseaux profite-t-elle aux ménages des collectivités rurales ? Deuxièmement, ces avantages sont-ils équitablement répartis entre les groupes de revenu, le sexe et l’origine ethnique ? Le projet prévoit la réalisation d’un cadre de diagnostic, de conception et de mise à l’essai en plusieurs étapes pour mesurer les effets des systèmes d’énergie renouvelable hors réseau et les mini-réseaux à l’aide d’un plan expérimental avec des populations de traitement et de contrôle stratifiées selon des initiatives axées sur les femmes. Les chercheurs collaboreront au sein des organismes nationaux de mise en œuvre, tant dans le secteur public que dans le secteur privé, et avec les partenaires de la société civile.

Les résultats attendus comprennent de nouvelles connaissances sur les relations entre l’accès aux mini-réseaux renouvelables et les répercussions socioéconomiques, en particulier selon le sexe, l’origine ethnique et le niveau de revenu; des données probantes sur la façon dont les programmes d’autonomisation des femmes influencent les résultats finaux; des options pour inciter les organismes d’exécution de tous les secteurs à influencer la mise en œuvre future des programmes énergétiques et des réformes politiques et un renforcement des capacités et une plateforme favorisant les interactions et les échanges sur les connaissances.