Aller au contenu principal
Projet

Promouvoir la reconnaissance du travail non rémunéré des personnes aidantes d’enfants atteints de troubles du développement au Ghana
 

Ghana
Numéro de projet
110360
Financement total
281,600.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Amar Nijhawan
État du projet
Actif
Durée
24 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Doris Boateng
Ghana

Sommaire

Au Ghana, les personnes qui s’occupent d’enfants atteints de troubles du développement, dont beaucoup sont des femmes et des jeunes filles, sont confrontées à des difficultés pour s’occuper de leurs enfants.En savoir plus

Au Ghana, les personnes qui s’occupent d’enfants atteints de troubles du développement, dont beaucoup sont des femmes et des jeunes filles, sont confrontées à des difficultés pour s’occuper de leurs enfants. On estime qu’un quart des enfants du Ghana ont une forme ou une autre de retard de développement, alors que la société ghanéenne ne dispose que de peu ou pas de ressources ou d’infrastructures pour soutenir les soins et fournir l’assistance nécessaire aux personnes qui s’occupent d’enfants souffrant de troubles du développement. En conséquence, les enfants atteints de troubles du développement sont souvent laissés à la maison, ce qui accroît la charge générale des personnes soignantes, qui pèse de manière disproportionnée sur les femmes. Bien que le gouvernement et les organisations de la société civile aient progressé dans la reconnaissance du travail non rémunéré des personnes s’occupant d’enfants atteints de troubles du développement, il est urgent de mettre en place des politiques qui reconnaissent, valorisent et développent le travail non rémunéré des enfants atteints de troubles du développement au Ghana.

Ce projet soutiendra l’élaboration et la mise en œuvre de politiques visant à remédier au travail non rémunéré des personnes s’occupant d’enfants atteints de troubles du développement au Ghana. Le projet comptabilisera et valorisera le travail de soins non rémunéré et mesurera ses coûts économiques, sociaux et psychologiques, évaluera l’avantage relatif des politiques existantes comme l’assurance maladie, les soins de répit et l’autonomisation économique, et déterminera des stratégies novatrices. L’accent sera mis sur le soutien à l’expansion et au renforcement des initiatives d’éducation inclusive au Ghana et sur le plaidoyer pour que les écoles publiques soient dotées des ressources nécessaires et d’un personnel formé pour accueillir les enfants atteints de troubles du développement. En améliorant l’accès à l’éducation inclusive, les personnes aidantes peuvent mieux concilier leurs responsabilités de personnes aidantes et d’autres activités.

Le projet est soutenu par l’initiative Mettre à l’échelle les innovations en soins en Afrique, cofinancé par Affaires mondiales Canada et le CRDI. L’initiative Mettre à l’échelle les innovations en soins en Afrique est un partenariat quinquennal visant à mettre à l’échelle les innovations en matière de politiques et de programmes mises à l’essai et ancrées localement afin de corriger les inégalités entre les genres dans le domaine des soins non rémunérés en Afrique subsaharienne.

À propos du partenariat

Partenariat(s)

Mettre à l’échelle les innovations en soins en Afrique

Ce partenariat entre le CRDI et les Affaires mondiales Canada vise à mettre à l’échelle des solutions en faveur de l’égalité des genres dans le travail de soins non rémunéré en Afrique subsaharienne.