Aller au contenu principal
Projet

Mécanismes financiers innovants pour promouvoir la transition vers des énergies propres dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord
 

Égypte
Maroc
Tunisie
Numéro de projet
110195
Financement total
749,742.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Bhim Adhikari
État du projet
Actif
Durée
30 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Kawther Lihidheb
Canada

Sommaire

Les investissements dans les transitions énergétiques durables et l’efficacité énergétique dans les pays en développement sont en hausse, mais doivent encore être mis à l’échelle.En savoir plus

Les investissements dans les transitions énergétiques durables et l’efficacité énergétique dans les pays en développement sont en hausse, mais doivent encore être mis à l’échelle. Les pays cherchent à améliorer les politiques fondées sur des données probantes afin d’intensifier les innovations en matière d’efficacité énergétique, les instruments de financement dans les transitions inclusives à faible émission de carbone, et d’informer les modèles d’entreprise pour les responsables des investissements institutionnels et privés. Toutefois, des lacunes persistent en ce qui concerne les types de données nécessaires pour éclairer le pilotage et la mise à l’échelle des pratiques exemplaires en matière d’énergie propre (entreprises et modèles commerciaux) afin d’assurer une transition juste qui tient compte des besoins des femmes et des jeunes pour de plus grandes répercussions transformationnelles.

Ce projet de trois ans et réalisé en Égypte, au Maroc et en Tunisie, dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (région MOAN), vise à réaliser une analyse du marché de l’efficacité énergétique des secteurs commerciaux et industriels privés dans ces pays. Il permettra de mieux comprendre les facteurs systémiques qui améliorent ou limitent l’accès des femmes et des jeunes aux occasions commerciales dans le domaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat en matière d’énergie propre, et de documenter les pratiques exemplaires prometteuses.

Une attention particulière sera accordée à la manière dont les projets en matière d’efficacité énergétique pourraient générer des bénéfices pour le secteur privé, y compris la détermination des options de financement potentielles et des conditions d’investissement dans ces secteurs. Le projet devrait renforcer la base de données probantes, améliorer la capacité de recherche et permettre une communication efficace et l’adoption des résultats de la recherche. En permettant de mieux comprendre les obstacles aux investissements à l’égard de l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables d’un point de vue régional et propre au genre, les résultats de cette recherche visent à améliorer la conception des futurs instruments d’investissement dans l’efficacité énergétique durable.