Aller au contenu principal
Projet

Les jeunes et l'avenir de la justice sociale : déterminer les compétences, les besoins de formation et les orientations futures en Afrique
 

Numéro de projet
109816
Financement total
300,000.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Paul Okwi
État du projet
Actif
Durée
15 mois

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Deon Cloete
South Africa

Sommaire

Ce projet vise à renforcer la planification des besoins futurs en matière de compétences en utilisant différentes méthodologies de prospective pour explorer d'autres futurs plausibles et cerner les défis et les occasions pour les jeunes, ainsi que les perspectives de justice sociale, en AfriqueEn savoir plus

Ce projet vise à renforcer la planification des besoins futurs en matière de compétences en utilisant différentes méthodologies de prospective pour explorer d'autres futurs plausibles et cerner les défis et les occasions pour les jeunes, ainsi que les perspectives de justice sociale, en Afrique orientale et australe. Il impliquera les jeunes, les décideurs du gouvernement et du secteur privé, ainsi que la communauté. Il renforcera également les capacités des communautés de chercheurs, d'éducateurs et de décideurs politiques dans l'application de méthodologies futures contextualisées.

Le projet permettra de dresser une liste des données probantes actuelles, documentera les expériences, les apprentissages et les questions émergentes sur le continent, et contextualisera les stratégies en matière de prospective dans le domaine de l'éducation et du développement des compétences en Afrique, tout en se concentrant sur la création d'une main-d'œuvre résiliente et agile. Il contribuera également à intégrer la prospective stratégique dans la façon dont le CRDI oriente et conçoit des politiques, des stratégies et des décisions tournées vers l'avenir et, surtout, à développer et à déployer ses actifs et ses capacités internes afin d'entreprendre cette démarche avec ses partenaires et ses intervenants de façon cohérente. Une deuxième phase devrait se concentrer sur le renforcement des capacités et la formation aux outils et méthodologies inhérents à la prospective et à l'anticipation ainsi qu'aux liens politiques.