Aller au contenu principal
Projet

Les effets du crédit-bail sur les petites et moyennes entreprises et l'inclusion en Éthiopie
 

Éthiopie
Numéro de projet
109889
Financement total
498,500.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Matthew Wallace
État du projet
Actif
Durée
36 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Tewodros Tesemma
Ethiopia

Sommaire

Bien que les petites et moyennes entreprises (PME) puissent contribuer de manière significative à la croissance économique, leur potentiel d’innovation est souvent limité par la conjoncture économique.En savoir plus

Bien que les petites et moyennes entreprises (PME) puissent contribuer de manière significative à la croissance économique, leur potentiel d’innovation est souvent limité par la conjoncture économique. Le manque de financement adéquat est l’un des défis en cause, en particulier pour les entreprises des régions où l’accès au capital est difficile et où le coût d’emprunt est élevé. Cette contrainte liée au capital, associée à un manque d’actifs pour garantir les prêts, empêche les PME d’investir dans de nouveaux effectifs, technologies et équipements. Lorsque les entreprises parviennent à obtenir du financement, les taux d’intérêt sont souvent élevés.

Pour surmonter cette contrainte, les gouvernements et les organismes de développement ont soutenu des programmes de crédit-bail. Le financement par crédit-bail est un mécanisme de prêt adossé à des actifs dans lequel l’équipement loué sert de garantie à un prêt. Cette caractéristique en fait une option attrayante pour les PME qui souhaitent investir dans leurs capacités d’innovation. Malgré l’intérêt des pouvoirs publics à trouver des moyens de combler le déficit de financement des PME, il existe peu de données probantes, dans les milieux à faible revenu, sur l’impact du financement par crédit-bail sur le rendement des entreprises et les effets hétérogènes selon le genre, l’emplacement géographique et le secteur.

Cette étude examinera ces effets sur la base de l’expérience d’un programme national géré par la Banque de développement de l’Éthiopie. Dirigée par le Policy Studies Institute, l’équipe de recherche comparera le rendement des entreprises qui reçoivent de la formation et du financement par crédit-bail avec un groupe témoin. L’équipe offrira une formation de sensibilisation aux entreprises sous-représentées dans le programme de crédit-bail (c’est-à-dire les PME rurales dirigées par des femmes) pour voir si cela améliore leur participation au programme. Les résultats serviront à éclairer les orientations futures de ce programme afin de promouvoir l’innovation inclusive dans le secteur des PME.

Ce projet a reçu une subvention de phase 2 dans le cadre du concours ouvert Données probantes pour l'innovation de 2020.