Aller au contenu principal
Projet

Le rôle de la sphère publique en réseau pour ce qui est de favoriser la participation citoyenne et l'action collective dans la région arabe
 

Moyen-Orient
Numéro de projet
107068
Financement total
494,000.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Raed Sharif
État du projet
Terminé
Date de fin
Durée
24 mois

Programmes et partenariats

Économies en réseaux

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Nagla Rizk
Egypt

Chargé·e de projet:
Yochai Benkler
United States

Sommaire

Les technologies en réseau, comme Internet, les médias sociaux et les téléphones mobiles, servent de plus en plus à faire circuler les nouvelles et l'information et à organiser l'action collective.En savoir plus

Les technologies en réseau, comme Internet, les médias sociaux et les téléphones mobiles, servent de plus en plus à faire circuler les nouvelles et l'information et à organiser l'action collective. Les médias ont d'ailleurs relaté le rôle crucial qu'ont joué les médias sociaux pendant le Printemps arabe. Toutefois, peu d'évaluations empiriques rigoureuses des liens qui existent entre les technologies en réseau et l'action collective ont été réalisées à ce jour. Les efforts déployés pour impulser des réformes politiques et une réforme de la gouvernance pourraient tirer parti d'une meilleure compréhension de la façon dont la sphère publique en réseau a une incidence sur la vie citoyenne et politique.

Ce projet de recherche de deux ans permettra de mieux saisir le rôle que joue la sphère publique en réseau dans la vie politique et sociale dans la région arabe. Il permettra de déterminer les liens entre la sphère publique en réseau et la participation de la société civile à l'action politique et sociale. Ce projet contribuera également au renforcement des capacités et à l'enrichissement de la production savante dans ce domaine. Enfin, la transmission des connaissances produites et des enseignements tirés aux responsables des politiques et aux organismes de la société civile permettra à ces groupes de mieux comprendre le recours aux outils numériques dans le but de favoriser la participation citoyenne et l'action collective. Cela aura des répercussions sur les politiques envisagées, autant celles de nature générale que particulière, touchant des questions de développement comme l'éducation, la santé et l'autonomisation des femmes.

Résultats de recherche

Voir tous les résultats de recherche Opens in new tab
Report
Langue:

Anglais

Sommaire

The theory of the Networked Public Sphere draws on the premise that digital technologies have the potential to reduce costs and risks of individual’s participation in civic life and may facilitate individual motives for civic participation. The project has furthered growth of Access to Knowledge for Development’s (A2K4D) research relationships with partners in the U.S., Brazil, China, India and South Africa, as well as creation of a network of researchers at Berkman, A2K4D and in Tunisia at the Arab Policy Institute and Innova Tunisia. Focus is given to understanding opportunities and limitations of civic engagement in polarized digital environments.

Auteure(s) et auteur(s)
Harvard University. Berkman Center for Internet and Society
Voir tous les résultats de recherche Opens in new tab