Aller au contenu principal
Projet

L’avenir des systèmes scientifiques : comprendre les transformations et créer des coalitions pour l’action
 

Numéro de projet
110437
Financement total
1,100,000.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Matthew Wallace
État du projet
Actif
Durée
36 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Mathieu Denis
France

Sommaire

Les systèmes nationaux pour la science, la technologie et l’innovation (STI) subissent des transformations importantes, allant de l’importance croissante de la recherche interdisciplinaire et transdisciplinaire et des nouveaux modèles de financement mixte public-privé, jusqu’aux attentes accruesEn savoir plus

Les systèmes nationaux pour la science, la technologie et l’innovation (STI) subissent des transformations importantes, allant de l’importance croissante de la recherche interdisciplinaire et transdisciplinaire et des nouveaux modèles de financement mixte public-privé, jusqu’aux attentes accrues de la société à l’égard de la science et aux espoirs de solutions technologiques aux défis mondiaux. Pourtant, les pays à faible et à moyen revenu doivent encore relever de nombreux défis, notamment un manque de reconnaissance dans le paysage mondial de la recherche, une collaboration Sud-Sud insuffisante (même au sein d’une même région) et l’incapacité de tirer parti de nouveaux programmes comme la science ouverte pour tirer pleinement parti des nouvelles technologies.

Les nouvelles possibilités créées par l’intelligence artificielle (IA) permettent d’envisager des améliorations de l’efficacité des systèmes nationaux de STI et des flux de travail scientifique qui changent la donne, et elles devraient être particulièrement pertinentes pour les systèmes de STI de petite à moyenne taille et les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. D’autres technologies émergentes, comme l’informatique quantique et la biologie synthétique, continueront d’avoir un effet sur la recherche mondiale et les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Il est nécessaire de comprendre comment les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire peuvent se positionner par rapport à ces technologies avant qu’elles ne deviennent dominantes.

Dans le même temps, de nouvelles coalitions d’agences scientifiques clés des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, en particulier les bailleurs de fonds, doivent améliorer leur coordination, leur collaboration et leur visibilité sur la scène mondiale. Alors que de nouveaux conseils subventionnaires nationaux gagnent en importance dans différentes régions du monde, de nouveaux forums sont nécessaires pour encourager l’apprentissage par les pairs et augmenter les effets, en particulier dans le contexte de l’utilisation efficace de technologies comme l’IA.

Ce projet permettra d’améliorer notre compréhension des transformations clés de la pratique et de l’organisation de la science dans le monde entier résultant des nouvelles technologies. Il renforcera la capacité des acteurs des STI des pays du Sud à adopter collectivement ces changements et à prospérer au cours de la prochaine décennie grâce à la mise en place de coalitions. Il fournira également une assistance technique pour l’élaboration et la mise en œuvre de nouveaux outils et processus afin de garantir que les nouvelles technologies sont bénéfiques, équitables et inclusives.