Aller au contenu principal
Projet

La technologie et l’avenir du travail : Répercussions sur les inégalités dans les pays du Sud
 

Moyen-Orient
Nord du Sahara
Afrique du Sud
Asie du sud
Sud du Sahara
Numéro de projet
109330
Financement total
803,900.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Martha Melesse
État du projet
Actif
Durée
36 mois

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
David Francis
South Africa

Sommaire

Ce projet vise à répondre aux préoccupations croissantes concernant le risque que les changements technologiques n’exacerbent les inégalités dans les pays du Sud.En savoir plus

Ce projet vise à répondre aux préoccupations croissantes concernant le risque que les changements technologiques n’exacerbent les inégalités dans les pays du Sud. Une grande partie de la réflexion actuelle qui sous-tend ce point de vue est spéculative et étayée par peu de données probantes empiriques. Lorsqu’il existe des données probantes, ces dernières ont tendance à ignorer les particularités de l’emploi dans les pays du Sud – par exemple, l’importante économie informelle, le chômage à vaste échelle, et les tendances sexospécifiques du travail rémunéré et non rémunéré. L’objectif de ce projet est de combler cette lacune importante en matière de connaissances et de produire une base de données probantes afin d’éclairer les discussions concernant les répercussions des changements technologiques sur l’avenir du travail et les inégalités dans les pays du Sud.

En se concentrant sur trois questions clés – les modèles de changement technologique et leurs répercussions sur l’avenir du travail; la protection sociale et le travail de soins; et l’économie informelle – le projet explorera le lien entre les progrès technologiques, l’avenir du travail et les inégalités dans les pays du Sud (en mettant l’accent sur l’Afrique subsaharienne et le Moyen-Orient). De plus, des études axées sur un secteur précis viendront compléter ces travaux et fourniront des données probantes contextuelles dans des domaines tels que l’exploitation minière, les services bancaires, le travail de soins, la fabrication et l’économie numérique/de plateforme.

L’expertise en matière de politique et de recherche au sein des pays du Sud sera exploitée pour faire entendre la voix et le point de vue des pays du Sud. En permettant la mise en place d’un réseau de recherche des pays du Sud, le projet visera à élaborer et à diffuser des politiques rigoureuses et fondées sur des données probantes, ainsi que des meilleures pratiques pour relever les défis liés à l’avenir du travail dans les pays sélectionnés.