Aller au contenu principal

IASM : Pôle d’innovation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord sur l’utilisation de l’IA pour améliorer la SSRM

 

Dans les pays à faible revenu, les indicateurs relatifs à la santé sexuelle, reproductive et des mères (SSRM) ne sont pas sur la bonne voie en vue d’atteindre l’Objectif de développement durable (ODD) 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge. L’inadéquation de la prestation de services en matière de SSRM a été associée à des grossesses non désirées, notamment chez les adolescentes, à des mariages précoces et forcés, à des complications liées à des avortements à risque, à la violence fondée sur le genre et à une augmentation des infections transmissibles sexuellement (ITS). Cette situation touche particulièrement les groupes vulnérables. L’inégalité entre les genres, le point central de l’ODD 5, est un défi essentiel que les femmes et les filles doivent surmonter, notamment en ce qui a trait aux questions relatives à la santé sexuelle et reproductive.

L’intelligence artificielle (IA) est prometteuse pour la mise en place de prestation de services en matière de SSRM plus réactifs et fondés sur des données probantes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (région MOAN). Par exemple, des outils d’aide à la décision afin d’améliorer la précision des tests de dépistage du VIH et la détection de la pré-éclampsie, ainsi que des robots conversationnels utilisant l’IA pour fournir des informations personnalisées et facilement accessibles sur la santé sexuelle et reproductive. Le potentiel de l’IA pour améliorer la prestation de services en matière de SSRM dans la région MOAN dépend de la mesure dans laquelle les solutions faisant appel à l’IA sont responsables dans leur conception et leur déploiement. Par une IA responsable, nous entendons des innovations qui font appel à l’IA qui sont éthiques, respectent les droits de la personne, sont inclusives et participent à la durabilité environnementale. Ce projet soutiendra un réseau d’innovation en IA pour améliorer les résultats en matière de SSRM dans la région MOAN, dans le but d’améliorer la SSRM en renforçant les systèmes de santé.

Ce projet fait partie de l’initiative Intelligence artificielle au service de la santé mondiale (IASM) du CRDI, un investissement de 15,5 millions de dollars canadiens sur cinq ans visant à renforcer les systèmes de santé en tirant parti de solutions faisant appel à l’IA responsable et contextualisée.

No projet
110060
État du projet
Actif
Durée
36 months
Agent(e) responsable du crdi
Chaitali Sinha
Financement total
CA$ 834,100.00
Emplacement
Moyen-Orient
Nord du Sahara
Programmes
Intelligence artificielle au service de la santé mondiale
Intelligence artificielle au service de la santé mondiale
Pays de l’institution
Lebanon
Chargé(e) de projet
Dr Shadi Saleh
Institution
American University of Beirut