Aller au contenu principal
Projet

i-NEVER REST : Étude du rôle et de l'impact des vésicules extracellulaires de taille nanométrique et de la résistance du médicament dans les maladies
 

Ghana
Numéro de projet
110210
Financement total
1,000,000.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Fabiano Santos
État du projet
Actif
Durée
48 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Christopher Fernandez Prada
Canada

Chargé·e de projet:
Nancy Duah Quashie
Ghana

Sommaire

Les infections parasitaires restent omniprésentes dans de nombreuses régions du monde. Les infections protozoaires à transmission vectorielle ont un impact important sur la santé mondiale, touchant les populations et coûtant aux économies des milliards de dollars chaque année.En savoir plus

Les infections parasitaires restent omniprésentes dans de nombreuses régions du monde. Les infections protozoaires à transmission vectorielle ont un impact important sur la santé mondiale, touchant les populations et coûtant aux économies des milliards de dollars chaque année. La crise mondiale actuelle des soins de santé s'est aggravée au cours des dernières décennies en raison de la propagation de la résistance aux antimicrobiens (RAM) chez les parasites protozoaires. Les traitements actuels risquent donc davantage de devenir inefficaces à l'avenir.

Ces dernières années, les vésicules extracellulaires (VE) ont été reconnues pour leur rôle dans la communication cellulaire, les interactions hôtes pathogènes et la résistance aux antimicrobiens. Ces particules nanométriques, enfermées dans une membrane, sont libérées dans l'espace extracellulaire par un large éventail d'organismes, et leur découverte a entraîné une multitude d'applications potentielles. Ce projet repose sur un réseau d'équipes de recherche au Canada, aux États-Unis, en Israël, au Brésil et au Ghana, dont l'objectif commun est d'explorer l'utilisation des véhicules électriques pour réduire les effets néfastes de trois grandes maladies parasitaires humaines, dont : le paludisme, la leishmaniose et la maladie de Chagas.

Ce projet a été retenu aux fins de financement au cours du premier concours de recherche du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé – Phase II (maladie transmissible). Ce programme représente un partenariat entre le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada, l'Israël Science Foundation et l'Azrieli Foundation.

À propos du partenariat

Partenariat(s)

Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada, la Fondation Azrieli, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l’Israel Science Foundation (ISF) appuient la recherche en santé mondiale et biomédicale de pointe.