Aller au contenu principal
Projet

Faire progresser l’égalité des genres dans les systèmes alimentaires fragiles dans le Sahel
 

Nigéria
Soudan du Sud
Numéro de projet
109697
Financement total
1,968,809.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Heidi Braun
État du projet
Actif
Durée
42 mois

Programmes et partenariats

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Guy Jobbins
Canada

Sommaire

Les changements climatiques, les conflits armés, la fragilité environnementale et la faible gouvernance – et l’impact qu’ils ont sur les moyens de subsistance basés sur les ressources naturelles – font partie des principaux facteurs de crise et de pauvreté pour les collectivités de certains desEn savoir plus

Les changements climatiques, les conflits armés, la fragilité environnementale et la faible gouvernance – et l’impact qu’ils ont sur les moyens de subsistance basés sur les ressources naturelles – font partie des principaux facteurs de crise et de pauvreté pour les collectivités de certains des pays les plus vulnérables et les plus touchés par les conflits dans le monde. Cette initiative investira dans une cohorte de projets de recherche afin de déterminer et de comprendre les obstacles et les possibilités différenciés selon le genre en vue d’établir des systèmes alimentaires plus sensibles au genre et résilients au climat dans le Sahel. Les projets de recherche seront sélectionnés par l’intermédiaire d’un appel de propositions ciblé et dirigés par des organisations basées en Afrique de l’Ouest.

Grâce à ce projet, les chercheurs renforceront leur capacité à intégrer efficacement l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la recherche sur le pastoralisme et l’agro-pastoralisme. Les résultats guideront les politiques et les pratiques visant à renforcer les systèmes alimentaires pastoraux et agro-pastoraux plus résilients et égalitaires entre les sexes dans le Sahel. Les résultats attendus comprennent des profils de projets, des articles évalués par des pairs, des présentations de conférences et des webinaires.

Cette initiative fonctionnera en tandem avec le programme SPARC (Supporting Pastoralism and Agriculture in Recurrent and Protracted Crises), une initiative de six ans (2020-2025), d’un montant de 17,65 millions de livres sterling (environ 32 millions de dollars canadiens), financée par le Foreign, Commonwealth and Development Office du Royaume-Uni. Les équipes de recherche seront intégrées dans les systèmes de mobilisation et de communication des parties prenantes à l’échelle du SPARC afin de maximiser l’utilisation de la recherche. Les chercheurs bénéficieront d’occasion d’apprentissage par les pairs et d’exploration des synergies avec le réseau plus général du programme SPARC.