Aller au contenu principal
Projet

Élaboration d’un cadre d’échange de renseignements pour la sensibilisation du public et de la prévention du coronavirus en Asie du Sud
 

Afghanistan
Bangladesh
Bhoutan
Inde
Maldives
Népal
Pakistan
Sri Lanka
Numéro de projet
109454
Financement total
226,700.00 $ CA
Administrateur·trice du CRDI
Phet Sayo
État du projet
Terminé
Date de fin
Durée
3 mois

Organisation(s) principale(s)

Chargé·e de projet:
Abdullah Ar Rafee
Bangladesh

Sommaire

Les pays en développement risquent d’être touchés de manière disproportionnée par la crise sanitaire liée à la COVID-19, car ces sociétés pourraient être plus vulnérables à des taux d’infection plus élevés et à des taux de mortalité plus importants en raison de systèmes de santé plus faibles.En savoir plus

Les pays en développement risquent d’être touchés de manière disproportionnée par la crise sanitaire liée à la COVID-19, car ces sociétés pourraient être plus vulnérables à des taux d’infection plus élevés et à des taux de mortalité plus importants en raison de systèmes de santé plus faibles. De nombreux pays ont une capacité fiscale moindre pour investir dans des interventions visant à aplatir la courbe et à maintenir les cas quotidiens à un niveau gérable pour leur système de soins de santé.

La mésinformation et la désinformation sont devenues un problème majeur au cours de la pandémie de COVID-19. Le système des Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé ont indiqué que les tendances actuelles en matière de mésinformation et de cybercriminalité sont une « infodémie » en parallèle de la pandémie de COVID-19. La mésinformation est un problème important pour les populations vulnérables dans des contextes de faiblesse des systèmes de santé publique et d’insuffisance des établissements de soins de santé. Non seulement elle entrave l’efficacité des réponses à la pandémie, mais dans plusieurs pays, elle entraîne de l’instabilité et de la violence contre les groupes ethniques accusés de transmettre le virus, et contre les professionnels de la santé et les établissements de soins visés par les théories du complot.

Malgré des taux de croissance du PIB élevés, l’Asie du Sud accuse du retard en ce qui concerne les systèmes, les infrastructures et les dépenses en soins de santé publique. La densité de population en Asie du Sud est très élevée, ce qui fait en sorte qu’il est très difficile de gérer et de contenir les éclosions, surtout dans les bidonvilles surpeuplés. Ce projet vise à contrer la mésinformation sur la COVID-19 dans la région en élaborant un contenu factuel pour les nouveaux médias. Il étudiera comment la mésinformation relative à la COVID-19 circule et créera un contenu adapté au contexte, à la culture et à la langue des communautés d’Asie du Sud.

Résultats de recherche

Voir tous les résultats de recherche Opens in new tab
Report
Langue:

Anglais

Sommaire

The project analyzed COVID-19 related information in key areas affecting the region and then disseminated information to raise awareness among the 1.8 billion people residing in this region. The goal was to provide information for prepared response to the pandemic. Under the framework, 10 important topics were identified by a team of experts, and audio visuals were created. Content was customized relevant to the South Asian context and then shared and promoted through Facebook. The COVID-19 pandemic has unraveled the toxic wave of populism that has swept across top global economies and shown that to safeguard themselves, countries need to pay attention to the well-being of their neighbors.

Auteure(s) et auteur(s)
Ar Rafee, Abdullah
Voir tous les résultats de recherche Opens in new tab