Aller au contenu principal
Projet

Appuyer les politiques et les pratiques d'inclusion des groupes autochtones dans les institutions de recherche et d'enseignement supérieur en Amérique
 

Sommaire

Les populations autochtones sont sous-représentées dans les établissements d'enseignement supérieur et les autres espaces de production de connaissances en Amérique centrale.En savoir plus

Les populations autochtones sont sous-représentées dans les établissements d'enseignement supérieur et les autres espaces de production de connaissances en Amérique centrale. Cela limite non seulement les possibilités offertes à ces groupes, mais entrave également la diversité et la qualité globales de la production de connaissances. La région manque de programmes et de politiques qui favorisent l'inclusion des populations autochtones dans la recherche et les systèmes scientifiques nationaux. Ce projet suppose que cela est dû en grande partie au fait que les avantages de l'inclusion pour la production de connaissances ne sont pas pleinement compris et que les barrières intersectionnelles et systémiques empêchent cette inclusion par les groupes autochtones. Le CRDI a collaboré avec les conseils subventionnaires de la recherche scientifique et les organismes de recherche de la région pour offrir des bourses postdoctorales à des femmes scientifiques autochtones. Même si ces mesures ont favorisé les carrières des femmes autochtones de manière significative et démontrable, on reconnaît la nécessité d'aller au-delà du soutien individuel et de procéder à des changements systémiques et systématiques dans les politiques institutionnelles en vue d'une plus grande inclusion à l'échelle.

Ce projet vise à promouvoir l'élaboration de politiques inclusives par et pour les populations autochtones, en particulier les femmes, dans les universités et les centres de recherche du Costa Rica, du Guatemala, du Mexique et du Belize. En créant un réseau d'échange de connaissances dans ces pays d'Amérique centrale, ce projet propose de travailler avec des universités locales réputées dans chaque pays. Il s'agit d'analyser les niveaux et les types de participation des populations autochtones dans les établissements d'enseignement supérieur et dans d'autres espaces de production scientifique, ainsi que les obstacles et les conditions qui peuvent entraver ou favoriser leur engagement. Le projet vise enfin à réunir les résultats et à formuler des recommandations politiques en vue de leur intégration dans les politiques et pratiques institutionnelles des établissements d'enseignement supérieur et des centres de recherche ciblés en Amérique centrale.