Aller au contenu principal

Vers une stratégie panafricaine pour l’intelligence artificielle

 
L’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) a publié un livre blanc et une feuille de route pour le développement de l’intelligence artificielle (IA), lançant un effort coordonné pour une approche à l’échelle du continent pour les technologies de l’IA.
Une image conceptuelle promotionnelle montre des Africains interagissant avec les technologies numériques
AUDA-NEPAD
Livre blanc et feuille de route de l’Agence de développement de l’Union africaine sur l’IA

Le livre blanc et la feuille de route de l’AUDA-NEPAD sur l’IA, qui ont été élaborés avec le soutien du CRDI, lancent un appel à propositions en vue d’élaborer une stratégie panafricaine pour l’IA. Le livre blanc souligne le potentiel de l’IA à donner aux Africaines et Africains les moyens de résoudre leurs propres problèmes de développement tout en reconnaissant les risques liés à l’IA et les limitations des infrastructures sur le continent. En tant que tel, le document décrit les options politiques qui peuvent promouvoir l’adoption et l’innovation responsables de l’IA tout en atténuant ses risques.

Le livre blanc, disponible pour examen ici, aborde des questions telles que le capital humain, les infrastructures et les données, la réglementation et la sécurité de l’IA, l’économie de l’IA, la création de partenariats durables et le suivi et l’évaluation. La stratégie vise à coordonner une approche globale et à servir de modèle de politique pour les pays africains qui ont besoin d’un soutien pour développer leurs propres approches.

Au cours des prochains mois, l’AUDA-NEPAD recueillera les commentaires, les contributions et les conseils des décisionnaires politiques, des subventionnaires, des grandes entreprises technologiques, des universités et d’autres à l’aide de sondages envoyés par courrier électronique, d’ateliers et d’entretiens.

Dans un article sur LinkedIn, Barbara Glover, partenaire de recherche du CRDI et gestionnaire de programme de l’AUDA-NEPAD, a déclaré : « Les commentaires sont inestimables, car nous visons à créer un document qui reflète non seulement l’état actuel de l’IA sur notre continent, mais qui anticipe également les développements et les besoins futurs. »

Le CRDI se réjouit de continuer à soutenir le travail de l’AUDA-NEPAD dans ce domaine.