Aller au contenu principal

Joignez-vous à l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT au prochain congrès de l’Acfas

 
L’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT (Santé des femmes et autonomisation économique pour une reprise inclusive, durable et équitable après la COVID-19) organisera une table ronde lors du prochain congrès annuel de l’Acfas à Ottawa.
Image graphique pour promouvoir le panel Women RISE au congrès de l'Acfas le 13 mai.
BAOBAB

L’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT est soutenue par le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

La conférence de l’Acfas se tiendra à l’Université d’Ottawa du 13 au 17 mai 2024 et portera sur le thème « Mobiliser les savoirs en français ». Conformément à ce thème, des représentantes de cinq projets de recherche dans le cadre de l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT participeront à une table ronde de 9 h à 11 h 45 (HAE) le 13 mai pour explorer l’impact de la COVID-19 sur les adolescentes et les femmes, ainsi que la reprise après la pandémie dans les pays du Sud.

Montasser Kamal, directeur, Santé mondiale, au CRDI, a déclaré : « Bien que les expériences de vie des femmes lors de la pandémie de COVID-19 aient pu présenter de nombreuses similitudes, ces expériences ont également été façonnées par les contextes socioculturels, politiques et économiques dans lesquels elles vivent. Les chercheuses de l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT étudient ces expériences et en tirent des leçons uniques pour les futurs programmes et politiques dans chaque contexte et à l’échelle mondiale, y compris les contextes francophones. Le congrès de l’Acfas offre une bonne occasion pour la communauté de la recherche et les décisionnaires d’écouter ces voix et d’apprendre de ces expériences. »

Sana Naffa, spécialiste principale de programme à la Division de la santé mondiale du CRDI, sera accompagnée de bénéficiaires de subventions représentant les cinq projets de recherche suivants de l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT :

« L’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT fournit une plate-forme interactive pour l’échange d’expériences et d’approches entre les équipes de recherche qui analysent les aspects multiformes de la vulnérabilité et de la résilience des femmes et éclairent une approche systémique des réponses nationales aux pandémies et aux épidémies », a déclaré Sana.

La table ronde explorera les diverses approches adoptées par les projets pour déterminer l’impact de la COVID-19 sur les femmes et les jeunes filles, et les facteurs complexes qui entravent leur rétablissement et leur résilience après la pandémie. Les personnes invitées à prendre la parole souligneront comment les femmes et les filles ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie et les mesures d’atténuation de la pandémie, et comment elles ont été pour la plupart exclues de nombreuses initiatives de rétablissement et d’intervention en cas de pandémie soutenues par le gouvernement.

Les résultats préliminaires et les données probantes seront également inclus dans la discussion sur les politiques et les solutions programmatiques à long terme potentielles dans le contexte africain. Les projets de recherche porteront sur la nécessité d’une préparation et d’une intervention plus inclusives et multisectorielles après la crise. Les équipes de recherche se pencheront sur les possibilités d’interventions concertées dans des domaines critiques tels que la violence fondée sur le genre, la violence à l’égard des femmes, la santé mentale, la santé sexuelle et reproductive, les soins et le travail non rémunéré, la criminalité, la toxicomanie, la police rurale et la diversification des moyens de subsistance.

À propos de l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT

L’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT vise à soutenir la recherche axée sur l’action et transformatrice de genre sur la façon dont la santé des femmes et leur travail (rémunéré ou non) se recoupent et interagissent dans le contexte de la préparation, de la réponse et de la reprise après la COVID-19. Il s’agit d’une initiative de 24 millions de dollars canadiens appuyée par le CRDI en partenariat avec les IRSC et le CRSH.