Aller au contenu principal

Dr John E. Dick, récipiendaire d’une bourse du CRDI, rejoint le Temple de la renommée médicale canadienne

 
Le 13 avril 2024, John E. Dick, Ph. D., chercheur principal au Princess Margaret Cancer Centre à Toronto, au Canada, sera intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne.
photo de Dr. John E. Dick.
Dr. John E. Dick

Ses recherches novatrices sur les liens entre les cycles du sommeil et les cellules souches cancéreuses dans le sang sont financées dans le cadre du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, un partenariat conclu entre le CRDI, la Fondation Azrieli, les Instituts de recherche en santé du Canada et l’Israël Science Foundation qui soutient la recherche biomédicale de pointe et la santé mondiale. 

Au cours de sa carrière, les recherches novatrices de John ont révolutionné le domaine de la biologie des cellules sanguines. Il est mondialement reconnu pour sa découverte des cellules souches leucémiques, le premier type de cellules souches cancéreuses détectées et caractérisées par une équipe de recherche. Ses recherches en collaboration avec Tsvee Lapidot, Ph. D. (Weizmann Institute of Science, Israël) et Eugenia Flores-Figueroa, Ph. D. (Instituto Mexicano Del Seguro Social, Mexique), financées par le CRDI depuis 2016, étudiaient les effets de la mélatonine sur la différenciation des cellules sanguines. 

La mélatonine est une hormone produite par le cerveau en réponse à l’obscurité, qui aide à synchroniser les rythmes circadiens (horloge interne de 24 heures) et le sommeil d’un mammifère. Le fait d’être exposé à la lumière la nuit peut bloquer la production de mélatonine. Ses recherches ont révélé qu’un cycle quotidien approprié de mélatonine est essentiel pour que les cellules souches sanguines se différencient et répondent aux besoins cellulaires en matière de reconstitution du sang au cours d’un cycle jour-nuit. Ces résultats élargissent notre compréhension de la façon dont les cycles quotidiens lumière-obscurité influencent la génération de cellules immunitaires sanguines et, par conséquent, l’immunité de l’hôte, ce qui peut avoir des implications potentielles pour le traitement et le diagnostic des maladies du sang et des cancers. 

Pour son travail remarquable, John E. Dick a reçu de nombreuses autres distinctions, dont le Prix international Canada Gairdner (2022)

« La transplantation de cellules souches hématopoïétiques (CSH) est une médecine régénérative très efficace, mais de nombreuses personnes ne peuvent pas profiter de cette thérapie cellulaire en raison du manque de CSH provenant de sources correspondantes », explique-t-il. « Dans le cadre de nos travaux financés par le CRDI, nous avons examiné ce qui régule des CSH spécifiques en fonction des cycles jour-nuit et du vieillissement physiologique afin que nous puissions potentiellement reprogrammer les CSH pour permettre leur expansion, ouvrant ainsi la possibilité à un plus grand nombre de patientes et de patients d’obtenir suffisamment de CSH pour le traitement. Le financement du CRDI a constitué une partie importante du soutien que mon laboratoire a reçu au fil des ans, et il nous a aidés à faire d’importantes découvertes sur ce qui fait qu’une cellule souche fonctionne comme une cellule souche. » 

Créé en 1994, le Temple de la renommée médicale canadienne est un organisme de bienfaisance canadien qui honore les Canadiennes et les Canadiens qui ont contribué à la compréhension des maladies et à l’amélioration de la santé humaine. Il comprend une salle d’exposition, une cérémonie d’intronisation annuelle, des programmes d’exploration de carrières pour les jeunes et un temple de la renommée virtuel.