Aller au contenu principal

Appel à manifestation d’intérêt : Pôles régionaux de recherche sur les changements climatiques et la santé

0Date de lancement : le 26 février 2024

Processus pour soumettre une proposition : Procédure en deux étapes comprenant : 1) la soumission de manifestations d’intérêt; et 2) l’invitation à soumettre des propositions complètes. 

Cette première étape de la manifestation d’intérêt préalable exige que les organismes demandeurs démontrent que leur organisation et l’équipe de projet proposée ont la capacité d’accueillir un pôle régional de recherche axé sur les changements climatiques et la santé. La démonstration de l’admissibilité implique la présentation de documents justificatifs pour chacun des critères connexes énumérés dans le présent appel. La soumission de ces documents au moyen du portail de propositions constitue votre manifestation d’intérêt. 

Les organismes qui auront démontré qu’ils répondent aux critères d’admissibilité seront invités à la deuxième étape pour soumettre leurs propositions techniques complètes. 

Date limite de soumission : Les manifestations d’intérêt doivent être reçues au plus tard le 5 avril 2024, à 17 h (heure avancée de l’Est [HAE]).

Financement : Soutenu par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada et d’autres partenaires financiers. Le CRDI a le plaisir d’annoncer un appel à manifestation d’intérêt pour des recherches visant à combler les lacunes en matière de connaissances et de capacités à l’intersection des changements climatiques et de la santé dans les pays du Sud. 

Dans le cadre de cet appel, jusqu’à cinq organisations, institutions ou établissements seront financés pour établir des pôles régionaux dans les pays du Sud. Ces pôles lanceront et géreront des programmes de recherche régionaux en Afrique de l’Ouest et du Centre, en Afrique de l’Est et du Sud, en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi qu’au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. 

Le montant disponible devrait s’élever à 4 millions de dollars canadiens par pôle pour une durée maximale de quatre ans. Ce montant peut augmenter avec des fonds supplémentaires de partenaires mis en commun par le CRDI.

11. À propos du CRDI, des divisions de programme et des axes 

Le CRDI est une société d’État créée en 1970 par le Parlement du Canada. Il soutient et renforce les capacités des personnes et des institutions des pays en développement d’exécuter les travaux de recherche qu’ils estiment les plus urgents. Il travaille avec des chercheuses et chercheurs et des personnes qui utilisent la recherche afin de les aider à relever les défis de l’heure dans leur pays et à contribuer à l’avancement de leur discipline à l’échelle mondiale.

La stratégie décennale du Centre, la Stratégie 2030, fait valoir la vision du CRDI à l’égard d’un monde plus durable et inclusif, et prévoit la mission suivante pour le Centre : le CRDI sera un chef de file de la recherche pour le développement, en investissant dans la recherche et l’innovation de haute qualité, en favorisant la mutualisation des connaissances et en mobilisant des alliances pour des sociétés plus durables, plus prospères et plus inclusives.

Dans le cadre de cette stratégie, nous avons défini les cinq programmes suivants qui, en tenant fortement compte du genre et de l’inclusion, façonneront les interventions du CRDI au cours de la prochaine décennie – faisant du savoir un outil en vue d’améliorer les conditions de vie dans l’ensemble des pays en développement :

  • Systèmes alimentaires résilients au climat
  • Gouvernance démocratique et inclusive
  • Éducation et sciences
  • Santé mondiale
  • Économies durables et inclusives

Cet appel à manifestation d’intérêt préalable concerne la division Santé mondiale. L’égalité des genres et l’inclusion sont au cœur de l’ensemble de nos programmes. Qu’il s’agisse de nos activités internes, de nos programmes ou de nos partenariats, l’égalité des genres et l’inclusion sont des stratégies centrales pour un impact équitable, en particulier pour les groupes vulnérables tels que les femmes et les filles, et les groupes autochtones.

22. Aperçu de l’appel 

Contexte et justification

La crise climatique touche de manière disproportionnée les communautés vulnérables, exacerbant les disparités sociales et sanitaires, mettant ainsi à rude épreuve les systèmes de santé dans le monde. La mise en place de systèmes de soins de santé résilients est essentielle dans les pays à faible revenu disposant de ressources limitées. Les intervenantes et intervenants de première ligne les plus touchés sont souvent issus de communautés marginalisées, et les travailleuses et travailleurs de la santé, dont la majorité est constituée de femmes, et sont généralement mal préparés pour répondre efficacement aux urgences sanitaires et aux épidémies induites par les changements climatiques. En outre, il convient de démontrer plus largement les avantages connexes considérables des interventions climatiques pour la santé et de les intégrer dans les politiques d’atténuation et d’adaptation relatives aux changements climatiques afin de maximiser les résultats en matière de santé.

Compte tenu de l’ampleur et du chevauchement des facteurs de risque associés aux changements climatiques, les interventions du secteur de la santé ont tout à gagner d’une recherche qui débouche sur un renforcement des systèmes de santé et s’inscrit dans le contexte de l’action communautaire, nationale, régionale et mondiale en faveur du climat. En complément de l’orientation des systèmes de santé, la réponse du secteur de la santé devrait être fondée sur des réponses communautaires qui sont conçues avec, pour et par les communautés locales, les organisations de base et la société civile, en accordant une attention particulière aux femmes, aux jeunes filles, aux groupes autochtones et aux autres groupes défavorisés. Il est important que la recherche soit interdisciplinaire et intersectorielle afin de fournir des données probantes pour le renforcement des systèmes de santé, qui sont encore cloisonnés par les disciplines et les structures organisationnelles. En outre, il est urgent de soutenir la recherche menée par les pays à faible et à moyen revenu, ainsi que la recherche qui mesure de manière pertinente l’inégalité entre les genres et l’exclusion sociale, et qui cherche à y remédier.

Pour aider à combler les lacunes essentielles en matière de connaissances à l’intersection des changements climatiques et de la santé, cet appel vise à établir des pôles de recherche régionaux sur les changements climatiques et la santé – un en Afrique de l’Ouest et du Centre, un en Afrique de l’Est et du Sud, un en Asie, un en Amérique latine et dans les Caraïbes, et un au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Chaque pôle sera géré par une organisation ou un consortium d’organisations. Le pôle régional sélectionné sera chargé d’établir, de gérer et de soutenir une cohorte de projets de recherche en réseau dans sa région respective. Les pôles sélectionnés devront développer cette cohorte en réseau au moyen d’un ou plusieurs appels par voie de concours ouverts sur des thèmes prioritaires en rapport avec le champ d’application géographique de la région correspondante. Les cohortes de projets de recherche sélectionnées devraient représenter les diversités linguistiques, géographiques et de genre de la région concernée; la diversité des domaines thématiques liés aux changements climatiques et à la santé; la pleine intégration de l’égalité des genres et de l’inclusion dans tous les aspects du travail; la diversité basée sur les différents déterminants et attributs de la vulnérabilité; et la diversité des parties prenantes impliquées, telles que les décisionnaires, la société civile et les représentants du secteur privé. Les pôles joueront également un rôle supplémentaire en matière d’analyse, de mise en réseau et de renforcement des capacités.

Objectifs clés

Les résultats attendus de cette occasion de financement sont les suivants :

  • Accroître la disponibilité de données désagrégées et intersectorielles portant sur les changements climatiques et la santé, qui sont interopérables et librement accessibles, et qui permettent aux parties prenantes des communautés et des systèmes de santé de décrire les liens complexes entre les changements climatiques et la santé.
  • Fournir aux décisionnaires des données, et notamment des données probantes, nouvellement disponibles, qui portent sur les changements climatiques, la santé et les inégalités et utiliser ces sources pour concevoir et mettre en œuvre une approche intégrée visant à renforcer les systèmes de santé adaptés au genre, en mettant l’accent sur les soins de santé primaires.
  • Améliorer les capacités et l’implication des personnes, des organisations et des réseaux dans le cadre géographique du pôle de recherche basé dans les pays à faible et à moyen revenu (avec la forte représentation, la participation et le leadership des groupes en quête d’équité) pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer les solutions, ainsi que les informer vers des systèmes de santé plus résilients face aux changements climatiques. 
  • Renforcer la capacité de réaction des systèmes de santé et préparer le personnel des systèmes de santé, en particulier dans le cadre des soins de santé primaires et communautaires, à intégrer pleinement les mesures sensibles au genre et à l’inclusion pour répondre aux risques et aux chocs sanitaires induits par les changements climatiques, et le doter de connaissances, de systèmes et de réseaux contextualisés, robustes et fondés sur l’équité. 
  • Accroître l’application, la portée et les répercussions des données probantes produites en positionnant stratégiquement les efforts à l’échelle infranationale, nationale ou régionale.

Domaines thématiques  

Les programmes de recherche développés par un pôle de recherche viseront à renforcer les systèmes de santé et les systèmes connexes afin de mieux comprendre les thèmes ci-dessous et de prendre des mesures en conséquence :

  • Systèmes d’information et de données sur la santé et les changements climatiques adaptés, interopérables, désagrégés, intersectoriels et sécurisés 
  • Perfectionnement d’un personnel de santé qualifié, diversifié et inclusif, et renforcement de la capacité à prévenir les risques et les chocs sanitaires liés aux changements climatiques, ainsi qu’à y répondre 
  • Mobilisation de la recherche à l’égard des politiques et des services de santé équitables (y compris les facteurs économiques, politiques et sociaux pertinents) pour améliorer les soins, la résilience et la prise en compte de la dimension de genre dans les systèmes de santé

33. Portée et durée du financement 

Les organismes demandeurs qui sont invités à la deuxième étape de cette occasion de financement et dont les propositions complètes sont recommandées pour financement par un comité d’évaluation scientifique externe auront jusqu’à 48 mois et un budget allant jusqu’à 4 millions de dollars canadiens pour mettre en œuvre leur réseau de recherche proposé. Le projet ne peut durer plus de 48 mois, y compris toutes les activités de recherche et la production du rapport final.

Le financement soutiendra les subventions visant à établir des pôles de recherche et à soutenir la mise en œuvre, y compris les projets de recherche, l’échange de connaissances, la mobilisation des parties prenantes, la communication, ainsi que le suivi et l’évaluation. L’intégration complète des principes d’égalité des genres et d’inclusion doit être démontrée.

Le montant de la subvention disponible devrait s’élever à 4 millions de dollars canadiens par pôle pour une durée maximale de quatre ans. Ce montant peut augmenter ou diminuer en fonction des fonds disponibles. Veuillez noter que le CRDI s’engage à déterminer et à développer des collaborations avec d’autres organismes subventionnaires et parties prenantes afin d’améliorer la disponibilité du financement pour cette initiative stratégique et de créer, le cas échéant, des occasions de collaboration et de mobilisation des connaissances liées à la portée de cette occasion de financement.

Toutes les subventions sont tributaires de l’octroi au CRDI de fonds suffisants par le Parlement du Canada ou, dans le cadre d’un accord de partenariat avec un bailleur de fonds, de fonds de sources externes.

Le CRDI se réserve le droit d’annuler cet appel à manifestation d’intérêt à tout moment et sans préavis, d’accorder, à sa discrétion, la totalité des subventions ou de n’en accorder aucune.

Le CRDI n’est pas tenu de verser des fonds avant que l’organisme demandeur n’ait retourné l’accord de subvention signé au CRDI.

Pour chaque subvention, l’allocation budgétaire recommandée est la suivante :

Subventions auxiliaires47%  Il s’agit de la proportion minimale que chaque pôle de recherche doit allouer aux sous-subventions par le biais d'un appel à propositions compétitif dans leurs régions respectives. 
Fonctionnement du pôle40%  Comprend les coûts de personnel, les consultants, les voyages, les communications, la traduction des connaissances, l’appui technique aux sous-bénéficiaires, les analyses situationnelles et les études de cas. 
Coûts indirects 13%  Le total des coûts indirects doit être équitablement réparti entre le pôle de recherche, ses partenaires et les sous-bénéficiaires. 
Total  100%   

44. Champ d’application indicatif pour les pôles de recherche 

Les activités suivantes sont indicatives et pourraient être réalisées par le pôle de recherche régional.

Mettre en place et gérer le réseau :

  • Élaborer et lancer un appel à propositions portant sur les changements climatiques et la santé qui est conforme aux priorités thématiques de cette possibilité de financement et adapté à chaque contexte régional.
  • Mettre en place et gérer un comité d’examen par les pairs, composé d’un groupe de spécialistes pluridisciplinaires et diversifiés, pour évaluer les candidatures à l'appel à propositions.
  • Accorder des subventions aux équipes de recherche performantes et les aider à mettre en œuvre leurs projets de recherche respectifs.
  • Gérer les subventions aux équipes de recherche (ci-après dénommées « sous-bénéficiaires » pour le CRDI), y compris le suivi et l’évaluation des sous-bénéficiaires.
  • Produire des rapports d’étape techniques et financiers, ainsi que des rapports définitifs pour le CRDI.

Soutenir la cohorte de recherche du pôle (le réseau du pôle) :

  • Fournir une assistance technique et méthodologique aux sous-bénéficiaires, selon les besoins.
  • Veiller à ce que les projets et les activités du pôle intègrent des approches en matière d’égalité des genres et d’inclusion dans les projets de recherche proposés.
  • Planifier et diriger des ateliers et d’autres activités de soutien au réseau conçus pour s’attaquer collectivement à des enjeux communs ou faciliter la collaboration entre les projets, le cas échéant.
  • Aider les membres du pôle à trouver des occasions de mobilisation et d’application des connaissances dans le cadre d’initiatives portant sur les changements climatiques et la santé qui pourraient tirer parti des résultats et des méthodes de leurs recherches.
  • Faciliter la production de rapports des sous-bénéficiaires.
  • Relier les sous-bénéficiaires à d’autres ressources (connaissances, finances) selon les besoins.

Collaboration et mobilisation à l’échelle internationale :

  • Coordonner avec d’autres pôles régionaux pour faciliter la communication, l’apprentissage et la collaboration entre les régions, le cas échéant.
  • Coordonner avec le CRDI et d’autres partenaires financiers la mobilisation dans le cadre des activités d’échanges mondiaux et pluridisciplinaires, et organiser des initiatives et des événements conjoints, le cas échéant.

Contribuer à l’avancée des connaissances et des dialogues politiques :

  • Jouer un rôle actif dans les activités d’échange et de mobilisation des connaissances à l’échelle des pôles pour favoriser la compréhension, l’adoption et l’élargissement de la recherche sur les changements climatiques et la santé afin d’éclairer les politiques et les pratiques.
  • Aider tous les sous-bénéficiaires à faire en sorte que leurs ensembles de données soient conformes aux objectifs et aux règles du libre accès.
  • Faciliter la production, la communication et la commercialisation des extrants de recherche issus du pôle et assurer la publication de la recherche sur des supports appropriés, conformément à la Politique de libre accès aux extrants des projets financés par le CRDI.
  • Réaliser des analyses pertinentes et distinctes pour soutenir les objectifs de cet appel et accroître les répercussions de la recherche menée dans la région.

Suivi et évaluation :

  • Concevoir et mettre en œuvre un cadre pour le suivi des résultats et la synthèse des leçons retenues des différents projets soutenus par le pôle.

Veuillez noter que les organisations sélectionnées pour accueillir chaque pôle de recherche régional ne participeront pas à la mise en œuvre d’un projet de recherche sur les changements climatiques et la santé à l’aide des fonds de cette subvention. Toutefois, l’organisme demandeur principal et ses partenaires collaborateurs peuvent réserver jusqu’à 10 % de la subvention totale pour mener des analyses de situation ou des études de cas pertinentes aux résultats escomptés (voir les objectifs clés). 

55. Processus pour soumettre une proposition

La mise en candidature pour cette occasion de financement se fera en deux étapes : 1) soumission de manifestations d’intérêt; et 2) invitation à soumettre des propositions complètes. 

  1. Soumission de manifestations d’intérêt

L’objectif de cette étape est de permettre aux organismes demandeurs intéressés qui soumettent une proposition de démontrer que leur organisation et les équipes de projet proposées peuvent accueillir un pôle régional de recherche sur les changements climatiques et la santé. La démonstration de l’admissibilité implique la présentation de documents justificatifs pour chacun des critères d’admissibilité énumérés dans le présent appel (voir section suivante).

Les organismes demandeurs intéressés sont invités à soumettre leur manifestation d’intérêt par l’intermédiaire du portail de propositions. Cette étape est obligatoire. Vous ne pourrez pas passer à l’étape suivante de cette occasion de financement si vous ne soumettez pas de manifestation d’intérêt. 

Pour préparer votre manifestation d’intérêt, vous devrez :

  1. examiner les critères d’admissibilité dans le présent appel;
  2. rassembler les pièces justificatives inhérentes aux critères d’admissibilité;
  3. rédiger un récit de cinq à six pages (voir section 8). 

Une fois ces deux étapes franchies, vous pouvez vous rendre sur le portail de propositions pour :

  1. fournir les renseignements de base sur votre organisation et sur la candidature principale;
  2. cocher les cases confirmant que vous remplissez chaque critère d’admissibilité;
  3. télécharger vos documents justificatifs;
  4. télécharger votre récit de cinq à six pages;
  5. accepter les modalités et soumettre votre proposition.

Cette procédure complète la soumission d’une manifestation d’intérêt.

  1. Invitation à soumettre une proposition complète

Toutes les informations et les pièces justificatives soumises au moyen du portail de propositions seront examinées par le personnel interne du CRDI. Seuls les organismes demandeurs qui auront démontré qu’ils répondent à tous les critères d’admissibilité seront invités à soumettre des propositions techniques complètes. Les propositions techniques complètes seront examinées par un comité d’évaluation scientifique externe. Des renseignements supplémentaires sur l’étape de la proposition complète sont disponibles à la section 11.

66. Critères d’éligibilité

Les manifestations d’intérêt doivent répondre aux critères d’admissibilité suivants pour être prises en considération. 

  • L’organisme demandeur principal à cet appel doit avoir son siège dans un pays admissible de la région dans laquelle elle opère (Afrique de l’Ouest et du Centre, Afrique de l’Est et du Sud, Asie, Amérique latine et Caraïbes, Moyen-Orient et Afrique du Nord). Reportez-vous à l’annexe 3 pour obtenir la liste des pays admissibles. Les organismes qui ne remplissent pas cette condition sont invités à soumettre leur proposition dans le cadre d’un consortium. 
  • L’organisme demandeur principal doit avoir un statut juridique indépendant (ou « personnalité juridique ») et être en mesure de passer des contrats en son nom et en son nom propre, de recevoir et d’administrer des fonds et d’avoir l’autorité nécessaire pour diriger les activités du projet proposé. Il doit être en mesure de démontrer son statut juridique par des documents écrits. Le statut juridique sera seulement examiné si et quand les organismes demandeurs sont sélectionnés après le processus d’évaluation. 
  • L’appel n’est pas ouvert aux individus ou aux ministères, ni aux agences ou aux directions générales, aux bureaux et aux sections d’organisations internationales, mais il est ouvert aux instituts et aux établissements de recherche publics, aux think tanks et aux universités. Les bureaux régionaux ou nationaux d’organisations internationales ne sont pas admissibles en tant qu’organismes demandeurs principaux, même si ces bureaux sont enregistrés en tant qu’entités juridiques indépendantes dans leur pays d’établissement. 

La liste complète des critères d’éligibilité pour cet appel est incluse à la section 7 – Critères d’évaluation de l’éligibilité, ci-dessous.  

Veuillez noter que les définitions suivantes s’appliquent dans le cadre de cette occasion de financement :

Organisme demandeur principal : Institution qui dirige et coordonne la proposition et auquel la demande principale est affiliée. L'organisme demandeur principal doit être constitué en personne morale juridique dans un pays admissible. Dans le cas des propositions sélectionnées aux fins de financement, le CRDI ne conclura un accord de financement qu’avec l’organisme demandeur principal désigné. 

Organisme codemandeur : Institution étant un partenaire direct dans le pôle de recherche qui se répartit conjointement, avec l’organisme demandeur principal, la responsabilité et la propriété intellectuelles des connaissances et des extrants de recherche obtenus. Les organismes internationaux peuvent présenter une proposition à titre d’organismes codemandeurs, dans la mesure où ils disposent d’une section régionale ou d’un bureau régional doté du statut juridique requis pour mener des activités et gérer des fonds dans un pays admissible.

Consortium : Groupe comptant au moins deux institutions regroupées en vue de répondre à cet appel à manifestation d’intérêt, qui comprend l’organisme demandeur principal et jusqu’à deux organismes codemandeurs. 

Candidature principale : Chercheuse principale ou chercheur principal qui est à la fois employé par l’organisme demandeur principal et qui y est basé. Cette personne doit également avoir la citoyenneté ou être résidente permanente d’un pays africain ayant une affiliation professionnelle principale dans un pays admissible. 

Cocandidature : Personne désignée employée par l’organisme codemandeur. 

Équipe centrale : Groupe comprenant la candidature principale et jusqu’à cinq cocandidatures, qui assure la direction intellectuelle et le soutien technique et administratif du pôle de recherche. 

Comité consultatif : Groupe transdisciplinaire multisectoriel de personnes représentant diverses parties prenantes, notamment des gouvernements, des organisations à but non lucratif, des partenaires de développement, la société civile, des organisations de base, des groupes de femmes et de jeunes, des groupes autochtones et d’autres groupes en quête d’équité, ainsi que le secteur privé. 

7. 7Critères d’évaluation de l’éligibilité

Ces manifestations d’intérêt préalables seront examinées à l’interne par le CRDI sur la base des critères et des documents justificatifs énumérés ci-dessous. Tous les documents soumis sont confidentiels et gérés en conséquence par le CRDI.

 Critère Documents justificatifsNotation 
À l’échelle de l’organisation 
L’organisme demandeur principal a son siège dans un pays admissible de l’une des cinq régions (Asie, Afrique de l’Ouest et du Centre, Afrique de l’Est et du Sud, Moyen-Orient et Afrique du Nord, Amérique latine et Caraïbes). 

Documents juridiques confirmant la création de votre organisme et son statut juridique indépendant. 

 

 

 

  

Atteint/Non atteint 
Les organismes collaborateurs proposés (organisme demandeur principal et organismes codemandeurs) possèdent une expertise combinée en matière de renforcement des systèmes de santé et de changements climatiques. Élément de preuve de la programmation de la recherche au cours des cinq dernières années portant sur le renforcement des systèmes de santé et les changements climatiques. Les documents acceptables sont les plans stratégiques, les rapports annuels ou les lettres de reconnaissance d’organisations nationales, régionales ou internationales attestant de cette expertise. Tous les documents soumis doivent démontrer qu'ils sont antérieurs au présent appel à manifestation d'intérêt.Atteint/Non atteint 
L’organisme demandeur principal a la possibilité de transférer des fonds à des organismes situés en dehors de son pays et de la région où il mène ses activitésÉlément de preuve de transferts financiers ou de subventions à trois organismes ou plus au cours des cinq dernières années. La valeur de ces transferts doit être supérieure ou égale à 500 000 CAD. Les documents soumis doivent montrer que les transferts financiers sont destinés à des organismes en dehors de votre principal pays où vous menez vos activités et doivent être antérieurs à cet appel à manifestation d’intérêt. Les subventions auxiliaires ne doivent être soumises à aucune imposition ou retenue obligatoire dans votre pays de résidence. Atteint/Non atteint 
L’organisme demandeur principal a obtenu au moins deux subventions de recherche ou de programme d’une valeur de 2 millions de CAD ou plus au cours des cinq dernières années. Élément de preuve de l’obtention de subventions versées à l’organisme, y compris des lettres ou notifications d’octroi de subventions, annonces publiques, correspondance ou courriels, etc. Tous les documents soumis doivent démontrer qu'ils sont antérieurs au présent appel à manifestation d'intérêt.Atteint/Non atteint 
À l’échelle de l’équipe 
5Collectivement, l’équipe centrale possède une vaste expérience dans la programmation de la recherche sur la santé et les changements climatiques.
  1. Liste de cinq subventions de recherche au maximum (au cours des cinq dernières années) portant sur la santé et les changements climatiques (y compris les répercussions sur l’équité) attribuées à des membres de l’équipe centrale. La liste doit comprendre le titre de la subvention, le nom de la chercheuse principale ou du chercheur principal, la durée (y compris les dates de début et de fin), le montant du financement et le nom des subventionnaires. 
  2. Liste d’un maximum de 10 publications évaluées par des pairs (au cours des 5 dernières années) sur la santé et les changements climatiques par les membres de l’équipe centrale. La liste doit inclure les auteures et auteurs, le titre de l’article, la date de publication, le titre de la publication, le volume, le numéro, les numéros de page et un DOI ou une URL. 
Atteint/Non atteint 
6

Un ou plusieurs membres de l’équipe centrale ont collaboré ou se sont associés à au moins deux des organismes suivants :

  • Groupes de femmes, de jeunes, ou d’autochtones
  • Ministères de la Santé, de l’Environnement ou autres organismes gouvernementaux associés à la santé ou à l’action climatique
  • Organismes communautaires ou de base
  • Organismes de la société civile 
Les données probantes à l’appui peuvent inclure des protocoles d’accord signés, des accords de subvention auxiliaire ou des lettres de soutien signées (jusqu’à trois au total). Veuillez noter que ces documents DOIVENT être antérieurs à l’annonce de cet appel à manifestation d’intérêt. Atteint/Non atteint 

88. Format et exigences s’appliquant à la manifestation d’intérêt 

Les organismes demandeurs doivent remplir un formulaire de proposition sur la plateforme SurveyMonkey Apply™. Le formulaire de proposition leur indiquera de fournir des détails sur le pôle régional proposé, les organismes et l’équipe centrale, ainsi que sur la manière dont ils répondent à tous les critères d’admissibilité. Les documents à l'appui doivent également être téléchargés dans le portail de demande.

Champs à remplir dans le portail de demandeNombre maximal de mots en anglaisNombre maximal de mots en français

Renseignements sur la candidature

  1. Indiquez le titre complet du pôle régional proposé (250 caractères maximum). 
  2. Indiquez le nom de l’organisme demandeur principal. 
  3. Indiquez le nom des organismes codemandeurs. 
  4. Indiquez le nom des membres de l’équipe centrale. 
    1. Indiquez le nom, le titre et l’institution de la chercheuse principale ou du chercheur principal.
    2. Indiquez le nom, le titre et l’institution des cochercheuses principales ou des cochercheurs principaux (pas plus de cinq noms).
  5. Indiquez la localisation de la région du pôle de recherche (sélectionnez une région).
  • Asie 
  • Amérique latine et Caraïbes 
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord 
  • Afrique de l’Est et du Sud
  • Afrique de l’Ouest et du Centre

 

 

S. O.

 

 

S. O.

Section narrative : Les organismes demandeurs doivent expliquer comment les documents soumis répondent aux six critères d'admissibilité. Les documents soumis peuvent ne pas être explicites et c'est l'occasion pour vous de clarifier en quoi consiste le document et comment il répond au critère.Maximum de 5 pagesMaximum de 6 pages
Toute autre information pertinente  Maximum de 150 mots200 mots

99. Processus de soumission

Le CRDI invite les organismes demandeurs admissibles à soumettre une proposition par voie électronique au moyen de la plateforme SurveyMonkey Apply™ pour cet appel, et ce, avant la date limite.

  • Les propositions doivent être reçues au plus tard le 5 avril 2024 à 17h, heure avancée de l’Est (HAE). Les propositions reçues après la date limite ne seront pas prises en compte.
  • Les propositions peuvent être soumises en français ou en anglais.

Un accusé de réception de votre proposition sera envoyé à l’ensemble des organismes demandeurs qui soumettent une proposition qui aura été reçue avant la date limite.

1010. Processus de sélection

Répondre à cet appel préalable est la première étape du processus pour soumettre une proposition. 

Les manifestations d’intérêt seront examinées à l’aide des critères d’évaluation de l’admissibilité décrits ci-dessus. Les propositions retenues sont celles qui démontrent qu’elles répondent à tous ces critères. Le personnel de programme du CRDI ne peut déterminer si votre proposition répond à tous les critères que si vous fournissez les documents justificatifs requis au moment de la proposition. Par conséquent, l’exactitude et la pertinence de vos pièces justificatives détermineront le succès de votre proposition. Seuls les organismes demandeurs dont la manifestation d’intérêt aura franchi cette étape seront invités à soumettre une proposition complète. 

Lors de la deuxième étape, les propositions complètes seront examinées et présélectionnées par un comité d’évaluation scientifique externe. Ce comité évaluera les propositions en fonction des critères d’évaluation décrits à la section 11.

La sélection technique d’une proposition ne constitue pas un engagement formel du CRDI à financer le projet. Le CRDI n’est pas tenu de verser des fonds avant que l’organisme demandeur principal n’ait retourné l’accord de subvention signé qui lui a été remis par le CRDI. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la section « Aperçu du processus de sélection » ci-dessous. 

Aperçu du processus de sélection pour les manifestations d’intérêt :

  1. L’appel est lancé.
  2. Les manifestations d’intérêt sont soumises avant la date limite.
  3. Les propositions présentées en retard sont exclues.
  4. Les propositions incomplètes et inadmissibles sont exclues.
  5. Les organismes demandeurs sont informés de la décision concernant les manifestations d'intérêt.
  6. Les organismes demandeurs retenus sont invités à soumettre des propositions complètes.
  7. Les organismes demandeurs sont invités à participer à des webinaires d'information.
  8. Les propositions complètes sont soumises. 

1111. Exigences pour les candidatures invitées à soumettre des propositions complètes

Comme il a été indiqué précédemment, seuls les organismes demandeurs dont la manifestation d’intérêt aura été retenue seront invités à soumettre une proposition complète. Les propositions complètes seront examinées par un comité d’évaluation scientifique externe. Le comité d’évaluation scientifique externe fournira au CRDI une recommandation concernant le classement des propositions évaluées pour chaque région.

Le comité d’évaluation scientifique externe tiendra compte des critères d’examen suivants pour évaluer toutes les propositions. Les critères d’évaluation définitifs seront communiqués aux organismes invités à soumettre des propositions complètes et peuvent différer des critères ci-dessous. 

AA. Critères d’évaluation pour les propositions complètes – à titre indicatif

 Critères d’évaluation Pondération 
I

Objectifs du pôle de recherche et cadrage conceptuel

  • Une présentation claire et concise de l’état des connaissances et des pratiques en matière de changements climatiques et de santé, qui s’appuie sur les priorités thématiques de cette occasion de financement et justifie clairement les objectifs ci-dessous. Ce cadre est fondé sur le contexte régional dans lequel le pôle de recherche fonctionnera.
  • Des objectifs généraux et spécifiques judicieux, harmonisés avec les priorités thématiques de cette occasion de financement, pertinents dans le contexte local ou régional et qui sont susceptibles d’apporter des contributions durables dans ce domaine. 
20 % 
II

Domaines prioritaires et approche en vue de rendre le pôle opérationnel

  • Découlant de l’analyse du contexte régional et des objectifs déclarés, définir les domaines prioritaires et les axes de recherche pour les efforts de recherche, de formation et de mobilisation des connaissances.
  • Un plan détaillé décrivant l’organisation du pôle et la manière dont les sous-bénéficiaires seront déterminés, sélectionnés et gérés.
  • Une structure de gouvernance conçue afin de répondre aux complexités de l’établissement et de la gestion d’un pôle régional.
  • Un plan complet de suivi, d’évaluation et d’apprentissage.
  • Une description détaillée des approches visant à fournir un soutien au renforcement des capacités des bénéficiaires secondaires et des autres parties prenantes concernées.
  • Une vision claire de la durabilité des pôles de recherche au-delà du financement du CRDI.
  • La proposition décrit la manière dont l'équipe a anticipé les risques susceptibles d'être rencontrés lors de la mise en place et de la gestion du pôle de recherche et présente des plans clairs et appropriés pour atténuer les difficultés.
40 % 
III

Mobilisation des connaissances et répercussions

  • Une description détaillée des stratégies de mobilisation des connaissances appropriées, claires et créatives.
  • Une description claire de la mesure dans laquelle les communautés locales mal desservies, en particulier les femmes et les filles, les groupes autochtones, les organisations de la société civile et les décisionnaires à l’échelle locale, régionale et nationale seront impliqués dans la définition des besoins prioritaires en matière de données probantes et des stratégies d’application des connaissances.
  • Une articulation claire et cohérente des activités de mobilisation des connaissances qui se concentrent sur le positionnement des données probantes en vue de leur utilisation dans la programmation et la politique, servant à orienter les initiatives de plaidoyer et de responsabilité à l’échelle régionale.
15 % 
IV

Composition de l'équipe et engagement en faveur de l'égalité des genres, de la diversité et de l'inclusion

  • La proposition démontre que l’équipe centrale possède l’expérience et les compétences nécessaires pour créer un programme de recherche pertinent et de haute qualité, ainsi que pour soutenir les partenaires du pôle. L’équipe principale doit démontrer comment son travail a intégré l’analyse comparative entre les sexes (ACS) et l’intersectionnalité.
  • La proposition démontre un engagement à faire participer une diversité de membres de l’équipe, y compris les femmes, les jeunes et les populations autochtones, en mettant l’accent sur la manière dont la composition de l’équipe, le processus de recrutement, les environnements de recherche et les activités de formation seront conçus et déterminés.
20 %
V

Budget 

  • La proposition, y compris le budget proposé, présente des plans clairs et cohérents pour l’utilisation des fonds disponibles, en fonction des activités proposées.
5 % 

BB. Considérations transversales pour les propositions complètes

Éléments à prendre en compte à l’égard de l’égalité des genres et de l’inclusion au CRDI

Le CRDI s’efforce d’assurer l’égalité dans tous les aspects de son travail. Nous soutenons la production de connaissances qui s’attaquent aux systèmes qui perpétuent les inégalités en fonction de l’identité. Ces connaissances peuvent provenir de personnes de divers genres, de communautés différentes, et dont l’histoire et les expériences varient. Les inégalités sont présentes à travers de multiples catégories d’identité qui se recoupent, y compris, sans s’y limiter, le genre, la sexualité, l’âge, la classe sociale, la race, la caste, l’origine ethnique, le statut de citoyen, la religion et les aptitudes. L’adoption d’une approche intersectionnelle de l’égalité des genres reconnaît ces différences et estime la diversité comme un élément central pour faire progresser l’égalité. Étant donné que l’inégalité entre les genres constitue un obstacle important dans toutes les dimensions de la diversité, le CRDI déploie des efforts particuliers en vue de s’assurer que son travail favorise l’égalité des genres et l’inclusion.

Pour en savoir plus, veuillez consulter la Déclaration en matière d’égalité du CRDI.

Par conséquent, les propositions doivent démontrer comment l’égalité des genres et l’inclusion seront promues et adoptées en utilisant une approche intersectionnelle en ce qui concerne les éléments suivants : (i) la composition de l’équipe et les organisations qui la composent; et (ii) la conception et la mise en œuvre des activités de recherche proposées. 

Les organismes demandeurs doivent se reporter à l’annexe 1 ci-dessous pour consulter une série de questions qui peuvent être utilisées pour guider ces aspects dans l’élaboration de propositions complètes. 

Éthique de la recherche

Les travaux de recherche doivent être effectués dans le respect de normes éthiques élevées, conformément aux principes d’éthique de la recherche en vigueur au CRDI. L’accord de subvention décrit en outre les normes éthiques applicables. 

Avant de commencer la recherche, les organismes demandeurs devront obtenir l’approbation d’un organisme officiel d’éthique de la recherche, qu’il soit institutionnel ou national. Dans les contextes où il n’existe pas d’organismes institutionnels ou nationaux officiels d’éthique de la recherche, les propositions devront indiquer comment elles prévoient la mise en place d’un comité d’éthique pour le projet. 

Après l’approbation du projet par le CRDI, on s’attend à ce que les organismes retenus soumettent les protocoles d’éthique au CRDI, et à ce qu’ils surveillent et rendent compte des risques d’éthique et de leur gestion au fur et à mesure de la mise en œuvre de la recherche.

1212. Afficher l’ensemble des exigences relatives à la sélection des propositions

Achèvement de la proposition et du budget

Avant de conclure un accord de subvention, le CRDI fera part aux organismes demandeurs des réactions suscitées par le processus d’examen et pourra leur demander de réviser la proposition et le budget soumis. Les propositions révisées, contenant tous les changements demandés, doivent être renvoyées au CRDI en temps opportun. 

Exigences du pays en matière d’autorisation

Dans certains cas, le CRDI a conclu des accords de coopération scientifique et technique avec les gouvernements des pays où il appuie des projets. Lorsque de tels accords existent, le CRDI peut exiger que des processus d’approbation supplémentaires ou différents soient suivis afin de se conformer à ces accords. Dans le cas contraire, les bénéficiaires de financement doivent suivre le processus d’approbation en vigueur, conformément aux exigences de l’autorité gouvernementale. Ce processus, qui varie d’une administration à l’autre, est souvent géré par un organisme de coordination ou une agence centrale du gouvernement.

Une personne représentant l’administration des subventions du CRDI informera ensuite l’organisme demandeur principal retenu de la procédure relative au pays qui s’applique à sa proposition. Un accord de subvention ne sera officialisé que si les autorisations du ou des pays sont obtenues. Le CRDI se réserve le droit de ne pas financer un projet retenu si l’autorisation du pays concerné n’est pas obtenue dans les six mois suivant l’annonce officielle de l’approbation du projet par le CRDI, car cela mettrait en péril la réalisation de l’initiative en temps opportun. 

Après avoir procédé à une appréciation de l’institution d’un organisme demandeur principal, le CRDI peut déterminer des faiblesses opérationnelles ou financières qui pourraient poser certains risques administratifs au projet proposé. Dans ce cas, le CRDI peut exiger que cet organisme collabore avec d’autres institutions afin de recevoir la subvention. 

Sous-bénéficiaires

Dans les cas où le bénéficiaire gère des sous-bénéficiaires de subventions, les exigences nationales qui s’appliquent aux sous-bénéficiaires sont également documentées dans l’accord de subvention. Il incombe à la personne bénéficiaire de s’assurer que les sous-bénéficiaires satisfont à ces exigences. 

Pays présentant un risque

Le CRDI finance des recherches dans des endroits qui répondent aux plans, aux objectifs généraux et aux programmes approuvés par le Conseil des gouverneurs du CRDI. Les propositions de projet et les mesures d’atténuation des risques peuvent devoir être révisées dans les cas suivants :

  • Les activités du projet peuvent être perturbées par des restrictions légales sur le transfert de fonds ou d’autres ressources à des entités particulières. 
  • En raison de l’éloignement physique, des risques physiques encourus par les employés du CRDI dans certaines régions, ou d’autres facteurs relatifs à l’inaccessibilité, le CRDI ne peut pas surveiller et soutenir correctement le projet. 
  • Les lois et les règlements applicables empêchent les institutions d’accéder aux fonds. 

Accord de subvention

Tout bénéficiaire sélectionné doit signer l’accord de subvention courant du CRDI pour recevoir des fonds. Veuillez vous reporter à l’accord de subvention, lequel comprendra un calendrier de présentation des rapports techniques et financiers provisoires et finaux. Bien qu’il n’y ait pas de limite au nombre d’organismes codemandeurs dans le cadre d’une même proposition, le CRDI ne négociera les accords de subvention qu’avec l’organisme demandeur principal.

1313. Calendrier préliminaire en vue de la communication des résultats

Étape 1 – Manifestations d’intérêt
Lancement de l’appel à manifestations d’intérêtLundi 26 février 2024 
Séance d’information ou webinaire ayant lieu à 8 h (HNE) pour tous les organismes demandeurs intéressésJeudi 7 mars 2024 
Date limite de soumission des manifestations d’intérêt; accusé de réception des propositionsVendredi 5 avril 2024 
Évaluation de la manifestation d’intérêt par le CRDIDu mardi 9 avril 2024 au lundi 29 avril 2024 
Avis envoyés aux organismes figurant sur la liste restreinte qui ont été retenus afin de les inviter à soumettre une proposition complète, ainsi qu’aux organismes qui n’ont pas été retenusMardi 30 avril 2024 
Étape 2 – Propositions complètes
Séances d’information ou webinaires pour les organismes demandeurs invités à soumettre une proposition complète à 5 h (HNE) et à 10 h (HNE). Les organismes invités peuvent participer à l’une ou l’autre séance.Jeudi 2 mai 2024 
Heure limite pour soumettre des propositions complètes fixée à 17 h (HNE)Vendredi 14 juin 2024 
Examen externe des propositions complètes (Comité d’évaluation scientifique externe).
Évaluation des propositions complètes par les membres du Comité d’évaluation scientifique externe.Du mercredi 19 juin 2024 au mercredi 3 juillet 2024 
Décisions définitives et évaluation interne 
Avis envoyés aux organismes dont la proposition a été retenue afin de les informer qu’ils ont été sélectionnés pour un financement potentiel, sous réserve du respect de toute condition particulière, et avis envoyés aux organismes qui n’ont pas été retenus afin de leur faire parvenir des commentaires détaillés dans un délai de deux semaines à compter de cette dateVendredi 19 juillet 2024 
Date de début du financementMardi 1er octobre 2024 

1414. Séance d’information, demandes de renseignements et FAQ

À la suite du lancement de l’appel à manifestations d’intérêt, le CRDI organisera une séance d’information afin de répondre aux questions des organismes demandeurs potentiels qui aura lieu le : 7 mars 2024, à 8 h (HNE)/13 h (UTC)

Le lien pour participer à cette séance sera publié sur notre site Web et nos canaux de médias sociaux.

Après l’invitation à soumettre des propositions complètes, le CRDI organisera deux séances d’information pour répondre aux questions des organismes demandeurs invités qui auront lieu le :

  • Séance 1 : 2 mai 2024, à 5 h (HNE)/10 h (UTC)
  • Séance 2 : 2 mai 2024, à 10 h (HNE)/15 h (UTC)

Les liens pour joindre les séances seront fournis aux organismes demandeurs invités.

Toute question relative au présent appel à manifestation d’intérêt et au processus pour soumettre une proposition en général doit être envoyée par courriel à l’adresse health-CLIMAT-sante@idrc.ca

Toutes les demandes de renseignement doivent être reçues avant le 29 mars 2024 à 17 h (HNE) pour recevoir une réponse avant la date limite.

Dans la mesure où elles intéressent tous les organismes demandeurs, les questions reçues avant la date et l’heure limites précisées ci-dessus seront publiées, sans mention de la provenance, avec la réponse du CRDI dans la foire aux questions (FAQ)

1515. Permission d’utilisation et de divulgation de renseignements

En tant que société d’État canadienne, le CRDI est assujetti à la Loi sur l’accès à l’information et à la Loi sur la protection des renseignements personnels du Canada. Par conséquent, toutes les propositions reçues en réponse à cet appel à manifestation d’intérêt seront traitées par le CRDI conformément à la législation applicable et à la politique de confidentialité du CRDI, notamment en ce qui concerne l’obligation du CRDI de communiquer les documents demandés par des membres du public. Pour en savoir davantage sur la façon dont le CRDI gère les renseignements conformément à cette législation, cliquez ici .

Tous les organismes demandeurs, dans le cadre du processus pour soumettre une proposition au moyen de la plateforme SurveyMonkey Apply™, sont tenus de signer la déclaration de confidentialité et les conditions d’utilisation du CRDI, et toutes les conditions générales de [la plateforme SurveyMonkey Apply™] au moment de la soumission de la proposition, ou bien soumettre une copie signée de l’accord à la déclaration de confidentialité du CRDI pour les appels par voie de concours.

annex1ANNEX 1 - S’assurer que les idées de recherche intègrent l’égalité des genres et l’inclusion

Le CRDI s’efforce d’assurer l’égalité dans tous les aspects de son travail. Les inégalités existent dans de multiples catégories d’identité qui se recoupent, y compris, sans s’y limiter, le genre, la sexualité, l’âge, la classe sociale, la race, la caste, l’origine ethnique, le statut de citoyen, la religion et les aptitudes.

La réalisation de l’égalité varie selon le lieu et doit s’inscrire dans le contexte socioculturel, politique et économique des différentes régions où le CRDI œuvre. De même, les inégalités ne sont pas statiques et peuvent varier et évoluer dans le temps. 

Afin de promouvoir l’égalité des genres et l’inclusion, il est essentiel que les projets de recherche envisagent fortement d’étudier les rôles du sexe, du genre et des autres identités et expériences diverses, ainsi que leur relation avec l’histoire, les structures et le fonctionnement de ces systèmes.

Le CRDI reconnaît l’importance de trouver un équilibre entre ambition et pragmatisme. Les mesures visant à lutter contre les inégalités entre les genres et les autres inégalités sociales nécessitent d’effectuer le travail préparatoire nécessaire pour cerner les causes profondes de l’inégalité, tout en reconnaissant que le changement des dynamiques structurelles de genre nécessite du temps, de la confiance et des engagements à long terme en matière de politiques et de pratiques.

Les questions ci-dessous sont destinées à vous aider à réfléchir à la manière dont votre recherche est ancrée dans l’égalité sociale et des genres et l’inclusion, et à la manière dont vous pouvez renforcer ces dimensions dans votre proposition.

  1. Votre proposition vise-t-elle à comprendre et à traiter les inégalités entre les genres et leurs causes sous-jacentes?
  2. Dans le cadre de votre proposition, quelles sont les structures et les dynamiques de pouvoir qui existent entre les hommes et les femmes, et les autres groupes qui sous-tendent l’inégalité entre les genres? Quelles sont les pistes possibles pour aborder et modifier ces conditions?
  3. Dans le contexte de votre problématique de recherche, comment cela est-il touché par les identités ou les expériences telles que la race, l’ethnicité, la classe socioéconomique, les niveaux de revenus, le lieu de résidence où vivent les personnes (par exemple, milieu rural, milieu urbain)?
  4. Existe-t-il une théorie logique du changement expliquant la façon dont vos objectifs de recherche encourageront ou mèneront à l’égalité des genres ou l’inclusion? Quelles seront les retombées de votre proposition à l’égard de ces aspects?
  5. Avez-vous un objectif autonome en matière de genre et d’inclusion? Comment les autres objectifs sont-ils formulés par rapport à la question de l’égalité des genres et de l’inclusion?
  6. Comment les méthodes de recherche, le plan de recherche et les cadres conceptuels proposés aborderont-ils et analyseront-ils les causes profondes et les facteurs contextuels contribuant aux formes intersectionnelles d’inégalité entre les genres? Quelles sont les personnes et quels sont les groupes qui devraient être mobilisés dans la création conjointe de cette recherche et sa mise en œuvre? Dans quelle mesure? Comment seront-ils impliqués?
  7. Votre projet a-t-il défini des résultats et des indicateurs clairs en matière d’égalité des genres et de l’inclusion? Sont-ils intégrés dans les outils de mesure des projets? Par exemple, prévoyez-vous de collecter et d’analyser des données ventilées par sexe? Qu’en est-il des données ventilées par genre? Envisagez-vous d’entreprendre une analyse de genre avant et après le projet?
  8. Le plan d’application des connaissances de la proposition intègre-t-il les éléments à prendre en compte en matière de sexe et de genre (y compris l’intersectionnalité) dans la manière dont les processus itératifs de mobilisation, d’analyse, de synthèse, de développement de produits et de facilitation des connaissances sont conçus et mis en œuvre?
  9. Les membres de votre équipe de recherche comprennent-ils les questions contextuelles relatives au genre et à l’inclusion? Avez-vous les compétences et l’expérience requises au sein de votre équipe? Lequel des membres de votre équipe dirigera la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des objectifs de votre projet pour lutter contre l’inégalité des genres et l’inclusion?
  10. Votre équipe de recherche a-t-elle un bon équilibre entre hommes et femmes scientifiques ou d’autres identités sont-elles représentées?
  11. Avez-vous clairement prévu un budget pour les activités et le personnel en matière de genre et d’inclusion? Avez-vous alloué suffisamment de temps et de ressources pour renforcer la capacité de votre équipe, de vos partenaires et des autres parties prenantes en matière de questions de genre et d’inclusion?

annex2ANNEX 2 - Documentation sur l’appréciation de l’organisation, de l’institution ou de l’établissement

Les organismes demandeurs retenus devront fournir les documents ci-dessous pour permettre au CRDI d’entreprendre une appréciation de l’institution avant la confirmation du financement :

  1.  États financiers vérifiés les plus récents* comprenant ce qui suit :
    1. Bilan, état des revenus et dépenses ou compte de résultat et rapport de trésorerie
    2. Notes afférentes aux états financiers
    3. Rapport de vérification
    4. Toutes les lettres de la direction ou de la vérification interne ainsi que les réponses de suivi connexes

*Les états financiers les plus récents dûment approuvés par une dirigeante ou un dirigeant financier de l’organisation si des états vérifiés ne sont pas disponibles. 

  1. L’organigramme actuel de l’organisation. 
  2. Les manuels des ressources humaines. 
  3. Les manuels sur les finances et l’administration. 
  4. La politique ou la procédure relative à l’approvisionnement. 
  5. La liste des bailleurs de fonds externes actifs, ainsi que leur contribution actuelle. 
  6. Le rapport annuel le plus récent. 

annex3ANNEXE 3 – Liste des pays admissibles

Pays de l’organisme demandeur principal

Dans le cadre de cette occasion de financement, la liste suivante énumère les pays admissibles dans lesquels l’organisme demandeur principal doit être situé. Les propositions provenant d’organismes n’étant pas basés dans ces pays ne seront pas prises en considération. Cette liste est définitive.

Cette liste a été établie en fonction des expériences actuelles du CRDI en matière d’octroi de subventions, de ses accords avec les autorités nationales et de facteurs externes indépendants de sa volonté qui peuvent empêcher les organismes de remplir les fonctions attendues des pôles de recherche. 

Si votre organisme ou vous avez un intérêt pour le thème de cette occasion de financement, mais que vous n’êtes pas basé dans un pays figurant sur cette liste, vous pouvez tout de même être admissible pour participer à la recherche et aux activités connexes que les pôles de recherche soutiendront. Une fois les pôles de recherche sélectionnés, nous publierons leurs noms et les coordonnées des personnes clés sur notre site Web afin de permettre aux personnes ou aux organisations intéressées de communiquer avec celles-ci. 

Pays 
L’Asie 
Bangladesh
Bhoutan  
Cambodge  
Fidji  
Indonésie  
République démocratique populaire lao  
Malaisie  
Maldives  
Mongolie  
Népal  
Papouasie-Nouvelle-Guinée  
Philippines  
Sri Lanka  
Thaïlande  
Timor-Leste  
Viet Nam  
 
L’Amérique latine et Caraïbes 
Belize  
Bolivie  
Colombie  
Costa Rica  
Dominique  
République dominicaine  
Equateur  
Grenade  
Guatemala  
Guyane
Honduras  
Jamaïque  
Mexique  
Paraguay  
Pérou  
Sainte-Lucie  
Saint-Vincent-et-les-Grenadines  
Suriname  
 
Le Moyen-Orient et en Afrique du Nord 
Algérie  
Egypte  
Jordanie  
Liban  
Maroc  
Tunisie  
Türkiye  
 
L’Afrique de l'Est et du Sud 
Angola  
Botswana  
Comores  
Congo  
Djibouti  
Erythrée  
Eswatini  
Ethiopie  
Kenya  
Lesotho  
Madagascar  
Malawi  
Maurice  
Mozambique  
Namibie  
Rwanda  
Afrique du Sud  
Tanzanie  
Ouganda  
Zambie  
Zimbabwe  
 
L’Afrique de l'Ouest et centrale 
Bénin  
Cabo Verde  
Tchad  
Côte d'Ivoire  
République démocratique du Congo  
Guinée équatoriale  
Gabon  
Gambie  
Ghana  
Guinée  
Guinée-Bissau  
Libéria  
Mauritanie  
Sao Tomé-et-Principe  
Sénégal  
Sierra Leone  
Togo